LES REMPARTS DE TOURS

Club de hockey-sur-glace de Tours
  • CENTRE MUNICIPAL DES SPORTS
    1 BOULEVARD DE LATTRE DE TASSIGNY
    37000 TOURS
  • Contact

    02 47 61 72 83

Nos Actualités

DIVISION 1
DIVISION 1
Une dernière réussie

Pour le dernier match de la saison 2021-2022 les Remparts reçoivent l'équipe de Clermont-Ferrand. Avec l'absence presque totale des joueurs étrangers, excepté Jan Safar, Frank Spinozzi va s'appuyer sur des jeunes du club (Brunaud, Cortes, Coubret, Mariano et Peltier).

Les Remparts prennent d'entrée de jeu les devants au score. Pablo Maltas y va de son doublé (1-0 à 1'37 et 2-0 à 4'05). Fabien Métais creuse l'écart juste après (3-0 à 5'23). Les attaquants tourangeaux continuent leur festival en supériorité, puisque Msumbu est à la conclusion du quatrième but (4-0 à 13'00 à 5contre 4). Pas le temps de savourer que sur une contre attaque rondement menée, Maltas sert Leveque en retrait, plein, centre, son tir trouve la lucarne gauche du portier (5-0 à 14'07). Un large score dès ce premier tiers qui permet aux Remparts d'être confiant pour la suite de la rencontre.

Un deuxième tiers moins palpitant que le premier. Julien Msumbu réveille le public avec un sixième but, après avoir navigué dans la défensive adverse, il ajuste un tir plein centre (6-0 à 32'40). Derrière les esprits commencent à s'échauffer et Mezentzeff file aux vestiaires (34'56). Les Clermontois réduisent le score par la suite sur une réalisation de Pierre Trouve (6-1 à 37'10). Durant la dernière minute de jeu Fabien Métais est à son tour renvoyé aux vestiaires (39'36).

Dans le dernier tiers, Clermont-Ferrand débute en supériorité et réduit le score par Pierre Trouvé sur une passe de Samy Faure en supériorité numérique (6-2 à 50'40 à 5 contre 4). Le score ne bouge plus et les Remparts remportent cette dernière rencontre sur le score de 6-2. Une poule de maintien qui se termine donc pour les Tourangeaux sur un sans faute.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Un dernier match pour la route

Pour leur dernier match de la saison 2021-2022, les Remparts reçoivent l'équipe de Clermont-Ferrand. Un match plus symbolique que sportif puisque les Remparts sont certains de remporter la poule de maintien, tandis que la formation clermontoise va terminer cette phase à la dernière place et donc évoluer en Division 2 la saison prochaine.

Malgré une saison loin des attentes initiales, les Tourangeaux ont su rebondir en fin de saison pour aller décrocher la 11e place finale de la Division 1. Depuis le lancement de cette poule de maintien, les joueurs de Frank Spinozzi ont réalisé le sans faute, et sont donc assuré de remporter cette poule à 4, puisqu'ils ont 25 points au compteur, tandis que le deuxième, Montpellier, en compte seulement 18.

L'effectif des Remparts sera fortement modifié pour cette dernière journée, puisque le seul joueur étranger aligné sur la feuille de match sera Jan Safar. Ce sera l'occasion pour des jeunes tourangeaux de prendre du temps de jeu et de voir la marche qu'il reste à gravir pour intégrer l'équipe première dans les années à venir.

Le coach Frank Spinozzi est conscient que c'est le moment pour certains jeunes de se montrer : "C'est une chance inouïe pour certains jeunes du mineur de se faire un nom. Ils ont l'occasion de faire bonne impression et de prendre de l'expérience dans l'équipe première."

Le coup d'envoi sera donné à 19h45, ce mercredi soir. Une dernière occasion de venir soutenir les Remparts cette saison. Les places sont disponibles à la vente en cliquant ici.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Une courte victoire

Dans cette dernière ligne droite de la poule de maintien, les Remparts reçoivent l'équipe de Chambéry avec pour but de terminer invaincus. Ce sera également l'occasion de fêter la dernière rencontre en carrière de Colin Downey. L'attaquant américain aura marqué de son empreinte le club des Remparts.

Pour son dernier match Downey est en jambe, après une remontée dont il a le secret il sert Bushbacher en retrait qui trouve le filet adverse pour l'ouverture du score (1-0 à 3'04 but pour Tours du #88 Phil Bushbacher assisté du #77 Colin Downey et du #5 Kevan Leveque). Une joie de courte durée pour les Remparts qui se font surprendre dès l'engagement (1-1 à 3'15 but pour Chambéry du #92 Joé Dube assisté du #82 Zackary Daneau). Les Tourangeaux reprennent l'avantage par l'intermédiaire de Downey qui réceptionne une passe de Ayotte au second poteau (2-1 à 7'08 but pour Tours du #77 Colin Downey assisté du #96 Mathieu Ayotte et du #68 Guillaume Mc Sween). Chambéry profite d'un 5 contre 3 pour égaliser de nouveau. Chevrier plein centre place un tir qui prend Raibon à défaut (2-2 à 17'32 but pour Chambéry du #9 David Chevrier assisté du #19 Vincent Crivello à 5 contre 3). Un premier tiers qui se termine sur un score de parité (2-2).

Downey redonne l'avantage aux Remparts suite à un décalage de Ayotte. Il ajuste le gardien sur un tir venu de la gauche (3-2 à 24'44 but pour Tours du #77 Colin Downey assisté du #96 Mathieu Ayotte et du #5 Kevan Leveque). Ayotte y va de son but sur une échappée sur le côté droit, il va défier le portier de prêt et trouve la lucarne droite (4-2 à 28'15 but pour Tours du #96 Mathieu Ayotte assisté du #5 Kevan Leveque et du #49 Alexis Sansfaçon). Chambéry à son habitude réagit dans les secondes qui suivent, Daneau profitant d'un rebond pour réduire le score (4-3 à 28'41 but pour Chambéry du #82 Zackary Daneau assisté du #9 David Chevrier et du #19 Vincent Crivello). Les Tourangeaux repartent de l'avant et marquent deux buts coup sur coup. C'est tout d'abord Safar qui trouve une lucarne (5-3 à 30'14 but pour Tours du #24 Jan Safar assisté du #64 Fabien Métais et du #9 Elie Raibon), avant que Métais, en échappée, ne trompe Richer (6-3 à 30'29 but pour Tours du #64 Fabien Métais assisté du #13 Clément Garrido et du #11 Mathieu Buttin). Chambéry réduit la marque peu de temps avant la fin de la période, une nouvelle fois par Daneau, toujours présent devant le but de Raibon au rebond (6-4 but pour Chambéry du #82 Zackary Daneau assisté du #92 Joé Dube). Les Remparts sont passés en tête dans ce tiers.

La dernière période restera anecdotique avecle seul but inscrit par Chambéry (6-5 but pour Chambéry du #92 Joé Dube). En fin de rencontre, en tentant le tout pour le tout avec la sortie de leur gardien, Chambéry a poussé les Remparts dans leurs derniers retranchements.

Logiquement, c'est Colin Downey qui est élu joueur du match du côté des Remparts. Un match complet du numéro 77 des Remparts, qui continue avec un discours envers le public tourangeau, au terme du dernier match de sa carrière. Une haie d'honneur composée par les deux formations clotûrent la soirée.
DIVISION 1
DIVISION 1
Dernière ligne droite

Victorieux de leur quatre premiers matchs, les Remparts ont l'occasion de sceller définitivement la première place de la poule de maintien en cas de victoire ce mercredi soir, face à Chambéry.

Avancé de trois jours, le match Tours - Chambéry aura donc lieu ce mercredi, dès 19h45, à la patinoire de Tours. Les Remparts, efficaces depuis le lancement de la poule de maintien, auront donc à coeur de remporter cette phase. Après avoir gagné chez les Elephants samedi dernier sur le score de 4-2, les joueurs de Frank Spinozzi veulent rééditer leur performance, qui sera synonyme pour certains joueurs de dernier match dans cette saison 2021-2022.

Le coach des Remparts, Frank Spinozzi, construit déjà la saison prochaine lors de ces dernières rencontres : " Il faut continuer à bien performer et créer de bonnes habitudes pour le futur pour nos jeunes."

La billetterie en ligne ne sera pas ouverte pour cette rencontre, elle se fera exclusivement sur place, le soir du match. Venez nombreux soutenir les Remparts dans cette dernière ligne droite de la saison.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Se faire plaisir

Auteurs d'un parcours sans faute depuis le lancement de la poule de maintien, les Remparts occupent la première place après trois victoires acquises en trois rencontres disputées. Samedi soir, c'est à Chambéry que les Tourangeaux iront poser leurs patins.

Chambéry qui est venu à bout de Montpellier, ce mardi, lors des prolongations (4-5), en a profité pour dépasser au classement les vaincus du jour. Les Eléphants occupent donc dorénavant la deuxième place de la poule avec 15 points, à égalité avec Montpellier, mais toujours à quatre longueurs des Remparts qui ont 19 points.

C'est donc un match pour le leadership de la poule de maintien qui aura lieu samedi soir à la patinoire de Chambéry. En cas de succès, les joueurs de Frank Spinozzi prendraient le large au classement. Dans le cas contraire, Chambéry, qui a disputé n match de moins, recollerait sérieusement derrière les Tourangeaux.

Matthew Newbury, qui est passé par Chambéry la saison dernière nous donne son avis sur la rencontre à venir : "Même si on s'est maintenu dans la championnat je crois que ça serait bien de finir sur une bonne note pour nos derniers matchs. Chambéry est un bon test, je crois qu'ils se sont améliorés depuis leur début de saison, je connais plusieurs joueurs de l’autre côté. Si on reste dans notre système ça devrait être un bon match."

Frank Spinozzi, prend maintenant les matchs comme du bonus, le maintien étant acquis : "La mission est accomplie, plus de stress à avoir. Je souhaite surtout que les joueurs prennent du plaisir, d’autant que c’est probablement leur dernier match tous ensemble."

Le coup d'envoi de la rencontre sera donné samedi soir à 21h à la patinoire de Chambéry. Dans, le même temps Clermont-Ferrand recevra Montpellier. En cas de défaire, les Clermontois seront définitivement scellés à la dernière place de la poule.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1

Le maintien, c'est officiel !

Sangliers Arvernes de Clermont - Remparts de Tours : 3-8 Grâce à une nette victoire à Clermont-Ferrand, nos Remparts signent mathématiquement leur maintien sportif en D1 pour la saison à venir. Pas vraiment l'objectif fixé en début de saison, mais face à la difficulté il faut savoir ne pas totalement perdre pied. C'est donc un soulagement pour tous, après seulement trois matchs de playdowns disputés sur six au total.

Face aux Sangliers Arvernes du coach Michal Divisek, un ancien de la maison tourangelle, ce fut pourtant loin d'être simple. Sans pression, car quasiment assurés à 100 % de terminer à la dernière place de D1 et donc de descendre sportivement en D2, les joueurs auvergnats ont défendu leurs chances férocement pendant deux tiers.

Avec un très bon Elliot Jones devant le filet, jeune gardien d'avenir assurément, les Sangliers Arvernes ont été parfaitement dans le coup pendant deux tiers. Ouvrant la marque grâce à Pierre Trouvé en 1er tiers, qu'ils remportaient grâce à cette réalisation, ils trouvaient les ressources de revenir en 2e Tiers rapidement après la prise de pouvoir de nos Remparts. Encore une fois, c'ets Pierre Trouvé qui s'inscrivait à la marque pour répondre à Peter Bourgaut et Colin Downey.

Mais le dernier tiers, marqué par la colère de notre équipe et en particulier de notre gardien Sébastien Raibon, touché par un Clermontois sur une action, marqua le réveil de la force tourangelle. Pas moins de six buts inscrits, avec le doublé pour Peter et Colin mais aussi des réalisations de David Camy-Sarty, Elie Raibon, Fabien Métais et Leif Mattson. Un festival.

Le maintien en poche, reste à terminer convenablement la saison avec un déplacement difficile à Chambéry, puis la réception de ces mêmes Chambériens et des Clermontois. Des matchs à Tours pas encore calés au calendrier.

#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1
Valider le maintien dès ce week-end

Après un premier week-end concluant où les Remparts ont engrangé le maximum de points avec deux victoires acquises face aux Vipers de Montpellier (4-0 et 4-2), c'est à Clermont-Ferrand qu'ils se déplacent ce samedi, pour confirmer tout cela.

C'est donc un grand pas vers le maintien que les hommes de Frank Spinozzi ont fait en prenant la tête de la poule de maintien avec 16 points au compteur, soit 14 unités d'avance sur le dernier, Clermont-Ferrand. D'ailleurs, en cas de victoire en terre auvergnate, les Remparts seront mathématiquement maintenus en Division 1.

En milieu de semaine, Chambéry s'est défait de Clermont-Ferrand sur le score sans appel de 9-0. Les Clermontois se sont séparés de deux de leurs joueurs avant ce match. Au classement, Tours mène donc avec 16 points, devant Montpellier avec 14 points et Chambéry recolle avec 13 points et un match en moins. Clermont-Ferrand ferme la marche avec 2 points.

Elie Raibon, le numéro 9 des Remparts, très en vue lors de la double confrontation face à Montpellier, nous livre ses impressions avant le déplacement à Clermont-Ferrand : "Après deux victoires sur Montpellier ce week-end nous savons qui si nous gagnons samedi le maintien est assuré. Donc nous allons faire une bonne semaine d’entraînement afin de finir samedi. La saison a été compliqué et longue donc l’objectif est de se maintenir le plus vite."

Le coach Frank Spinozzi veut finaliser le maintien dès ce week-end : "La clé pour ce match c'est de prendre la rencontre très au sérieux pour régler ces playdowns une fois pour toutes et valider notre maintien en D1."

Les Tourangeaux jouent donc un match décisif dès ce samedi soir, à 20h30, à la patinoire de Clermont-Ferrand.
DIVISION 1
DIVISION 1
Les Remparts prennent leur temps pour conclure

Après leur victoire de la veille, Les Remparts veulent confirmer en enchaînant une deuxième victoire pour passer en tête de la poule de maintien à l'issue de ce double match du week-end.

D'entrée de jeu les Tourangeaux partent à l'assaut du but adverse. La première action chaude voit le palet passer la ligne de but, mais cela n'est pas l'avis de l'arbitre de l'après-midi, qui refuse l'ouverture du score. Contre le cours du jeu, les Montpelliérains scorent les premiers. Alors qu'ils évoluent en infériorité ils récupèrent un palet en zone neutre, amorcent une contre attaque, et en trois passes prennent à défaut la défensive tourangelle (0-1 à 8'42 but pour Montpellier du #87 Martin Vojsovic assisté du #12 Gabriel Levesque et du #25 Hugo Montagut à 4 contre 5). Les joueurs de Frank Spinozzi tentent de recoller au score, mais le deux contre un mené par le duo Msumbu - Bourgaut ne trouve pas la faille, Wery stoppant le tir de Bourgaut à bout portant (17'52).

Les Remparts poussent pour égaliser dans ce deuxième tiers, mais Wery est bien inspiré aujourd'hui. Il faut attendre la toute fin de période pour voir un jeu à trois, rapide, prendre de vitesse la défense et le portier. Métais est à la conclusion du jeu (1-1 à 38'22 but pour Tours du #64 Fabien Métais assisté du #9 Elie Raibon et du #19 Matthew Newbury). Une joie de courte durée pour les Remparts, puisque sur l'engagement Montpellier reprend les devants au score sur un instant de relâchement (1-2 à 38'43 but pour Montpellier du #7 Matti Barin assisté du #18 Daniel Svoboda et du #87 Martin Vojsovic). Tout reste à faire dans l'ultime période. Aux Remparts d'intensifier le jeu avec ce deuxième match en moins de 24h.

Montpellier commence à baisser de régime dans cette dernière période. Dès l'entame, Mc Sween place un tir frappé qui trompe Wery (2-2 à 41'45 but pour Tours du #68 Guillaume Mc Sween assisté du #9 Elie Raibon et du #19 Matthew Newbury). Le Tourangeaux prennent les devants au score quelques minutes plus tard, Msumbu est à la conclusion (3-2 à 46'20 but pour Tours du #4 Julien Msumbu assisté du #24 Jan Safar et du #77 Colin Downey). Les joueurs de Frank Spinozzi ont la main mise sur cette fin de rencontre. Idéalement placé au deuxième poteau, Newbury concrétise une ofrande de Raibon pour fair ele break (4-2 à 54'57 but pour Tours du #19 Matthew Newbury assisté du #9 Elie Raibon). Malgré la sortie du gardien en fin de match, Montpellier ne reviendra pas au score, Fontaine multipliant les arrêts.

Avec les deux victoires acquises en deux jours, les Remparts prennent la tête de la poule de maintien avec 16 points, soit deux longueurs d'avance sur les Vipers de Montpellier.
DIVISION 1
DIVISION 1

Un bon départ à confirmer

Remparts de Tours - Vipers de Montpellier : 4-0. Il était important pour nos Remparts de bien entamer la poule de maintien, surtout à domicile. C'est ce que les hommes de Frank Spinozzi on fait en signant une victoire amplement méritée, conclue sur le score de 4-0.

Deux élément à souligner côté tourangeau, le blanchissage signé par Sébastien Raibon et le coup du chapeau inscrit par Matthew Newbury. Côté Vipers, on retiendra le très bon match d'ensemble du gardien Vilim Rosandic.

Nos Remparts, après un premier tiers de mise en jambes marqué notamment par le festival de Mathieu Ayotte servant sur un plateau Guillaume McSween pour l'ouverture du score, ont accéléré en 2e tiers où ils ont fait la différence.

Se procurant de nombreuses occasions, mais faisant face à un portier de Montpellier faisant de la résistance, ils trouvent la faille par deux fois grâce à Matthew Newbury, dans un grand soir. Et Sébastien Raibon s'interpose sur la plus belle occasion des Vipers, un tir de pénalité du buteur Daniel Svoboda.

A 3-0, prudence de mise mais nos joueurs ne se feront pas de frayeurs en 3e Tiers, ajoutant même un but par l'incontournable Matthew Newbury. A noter la contribution importante de Mathieu Ayotte, Fabien Métais et Elie Raibon, auteurs de 2 assists chacun.

On se retrouve ce dimanche pour le match retour, toujours disputé à domicile à Tours. Coup d'envoi à 15h30.

 

DIVISION 1
DIVISION 1
Une double confrontation contre les Vipers pour débuter

La poule de maintien débute ce week-end. Les équipes participantes sont celles qui se sont classées de la 11e à la 14e place de la saison régulière, à savoir : Chambéry, Montpellier, Tours et Clermont-Ferrand.

Ce week-end, ce n'est donc pas un, mais deux matchs qui attendent les Remparts à la patinoire de Tours. En effet, l'équipe de Montpellier ne pouvant pas accueillir le match retour, du fait des championnats du Monde de patinage artistique qui se disputent à Montpellier, il a été convenu de disputer les deux rencontres coup sur coup. Une double occasion pour les supporteurs de voir leur équipe à quelques semaines du terme de la saison 2021-2022.

En saison régulière, les Vipers sont venus à bout des Remparts lors des deux rencontres disputées. Tout d'abord à Montpellier lors de la 3e journée sur le score de 7-6, après un match à rebondissement où les Remparts avaient marqué trois buts en fin de rencontre pour revenir de 7-3 à 7-6, sans pour autant rattraper le retard pris au terme du deuxième tiers. Au match retour à Tours au mois de janvier, la rencontre a été totalement différente. Les Remparts ont mené par trois fois au score avant de voir les Vipers égaliser quasiment dans les minutes qui suivaient avec au terme des 60 minutes de jeu un score de 3-3. Malgré une nette domination tourangelle lors de la prolongation, les Montpelliérains ont attendu la séance de tirs aux buts pour crucifier les locaux sur un score de 0-3 dans la séance de face à face.

Quoi qu'il en soit, le classement au départ de la poule de maintien est le suivant, en tenant compte des résultats acquis lors des confrontations directes entre les quatre formations : Montpellier a 14 points, Tours et Chambéry ont 12 points, et Clermont-Ferrand a 2 points.

L'attaquant Fabien Métais nous livre son point de vue sur cette poule de maintien : "Ce sont des matchs de playdowns, ça veut tout dire, c’est le maintien du club qui est en jeu, on peut faire toutes sortes de calculs pour les points mais il y a juste une direction à prendre, celle de gagner tous les matchs pour garder notre place en Division 1. Le plus important sera de garder en tête toutes les choses positives qu’on a faites de la saison régulière, s’appuyer dessus pour construire les matchs et ramener les 3 points. Et surtout ne pas oublier nos manquements qui nous ont fais défaut un trop gros nombre de matchs. Le travail et le système seront primordiaux pour ramener 6 victoires en 6 matchs dont 4 matchs à la maison, la victoire sera importante chez nous."

Le coach Frank Spinozzi n'en attend pas moins de son équipe : "On ferait un grand pas vers le maintien en lançant par le succès nos playdowns. On doit à notre public des prestations de qualité avec du coeur à l’ouvrage."

Venez nombreux soutenir les Remparts dans cette dernière phase de la saison 2021-2022.

Les deux billetteries sont ouvertes pour le match de samedi soir et de dimanche après-midi avec les liens ci-dessous :

Samedi 19 mars à 20h00 : REMPARTS DE TOURS VS VIPERS DE MONTPELLIER

https://cutt.ly/hSetUUa

Dimanche 20 mars à 15h30 : REMPARTS DE TOURS VS VIPERS DE MONTPELLIER

https://cutt.ly/aSeyDsI

RAPPEL : Les abonnements ne comprennent pas les matchs playdowns.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Une fin de match terrible

Pour la réception du leader brestois lors de la dernière journée de la phase régulière, les Remparts peuvent compter sur le soutien en nombre de leurs supporters. Brest, qui a perdu la veille à Nantes (5-2) est certain de terminer à la première place du championnat avant le lancement des playoffs. Les Remparts, eux, veulent démontrer qu'ils peuvent bousculer une équipe du calibre de leur adversaire du soir.

Les Remparts comme contre Nantes i y a quelques jours rentrent bien dans leur match. Après une première supériorité mal exploité, le compteur se débloque par l'intermédiaire de Newbury. Sur un tir de Safar, le palet est détourné apr le gardien, Newbury arrive lancé, le but est grand ouvert, le haut du filet est trouvé (1-0 à 6'35 but pour Tours du #19 Matthew Newbury assisté du #24 Jan Safar et du #10 Peter Bourgaut). Les Brestois tentent de recoller au score, mais Raibon devant son but est impecable dans ce premier tiers avec de multiples arrêts décisifs (9'30, 13'43, 16'32 et 19'59). Les Remparts mènent à l'issue du premier tiers 1-0.

Le deuxième tiers démarre doucement. Il faut attendre une feinte de Ayotte pour débloquer la situation. L'attaquant Québécois fait mine de faire le tour de la cage mais tire finalement dans la lucarne opposée (2-0 à 26'51 but pour Tours du #96 Mathieu Ayotte assisté du #4 Julien Msumbu et du #68 Guillaume Mc Sween à 5 contre 4). Bushbacher corse l'addition sur l'action suivante, il déborde sur la gauche, son tir fait mouche (3-0 à 27'47 but pour Tours du #88 Phil Bushbacher assisté du #49 Alexis Sansfaçon). Sébastien Raibon réalise un gros match devant son but, toutes les tentatives brestoises échouent. Msumbu, bien lancé par Newbury déboule plein centre, le portier s'incline sur le tir frappé (4-0 à 34'30 but pour Tours du #4 Julien Msumbu assisté du #19 Matthew Newbury). Brest réagit sur l'engagement. Drolet prend à défaut Raibon (4-1 à 34'42 but pour Brest du #9 Francis Drolet assisté du #2 Aurélien Greverend et du #81 Tomas Kubalik). Les Remparts ont réalisé un très bon deuxième tiers, faisant le break au tableau d'affichage.

Les Remparts marquent de nouveau pour avoir 4 buts d'avance en ce début de dernier tiers, Ayotte plaçant une frappe en supériorité qui fait mouche (5-1 à 45'28 but pour Tours du #96 Mathieu Ayotte assisté du #68 Guillaume Mc Sween et du #22 Pablo Maltas à 5 contre 4). A partir de là, et contre toute attente, la machine tourangelle va s'enrayer. Les Brestois enchaînent les buts à n'en plus finir. Alors qu'on croyait le match plié, la remontée est folle. Drolet réduit une première fois le score (5-2 à 49'02), suivi par Gibert dans la foulée (5-3 à 49'34). Tremblay permet aux siens de recoller à un but (5-4 à 51'29), avant que Drolet égalise (5-5 à 56'12). Le but final vient de Gibert à moins de trois minutes de la fin (5-6 à 57'21).

Malgré deux premiers tiers bien tenu, les Remparts ont volé en éclat dans les dix dernières minutes de jeu, en encaissant 5 buts en moins de 8 minutes qui ont totalement anéanti le public tourangeau. Le prochain rendez-vous sera le premier match de la poule de maintien.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1

Clôturer la phase régulière en beauté

Remparts de Tours - Albatros de Brest. En conclusion de la phase régulière, les Remparts de Tours accueillent les Albatros de Brest, actuels leaders du championnat, qui termineront quoi qu'il arrive en tête à l'issue de la rencontre.

Quatre jours après avoir dominé Nantes dans un match de haut vol mardi soir (5-4), les Remparts reçoivent Brest ce samedi soir, avant d'entamer par la suite les matchs de la poule de maintien. Un deuxième gros poisson cette semaine, car les Brestois ne font pas ans la dentelle ces derniers temps. En effet, ils restaient sur une série de 10 victoires avant de s'incliner, hier soir vendredi, à Nantes. Ils n'avaient avant cela plus connu la défaite depuis le revers concédé sur la glace du Mont-Blanc le 19 janvier dernier (4-2). Cette série leur a perrmis d'être certains de terminer la phase régulière en tête du classement.

En quelques chiffres, Brest est la meilleure attaque du championnat avec 108 buts inscrits, la troisième défense avec 66 buts encaissés. Leur meilleur pointeur est l'ancien pensionnaire des Remparts, Mathieu Tremblay, qui compte cette saison 40 points (19 buts et 21 assistances), ce qui le place au 7e rang des pointeurs en Division 1. Le coach des Albatros est également bien connu du public tourangeau puisqu'il s'agit de Claude Devèze, ancien joueur et entraîneur à Tours.

Les Remparts ont retrouvé le chemin de la victoire et la joie à l'issue des matchs qui va avec. Après Dunkerque et Nantes, les joueurs de Frank Spinozzi veulent enchaîner sur un troisième succès de rang, qui  plus est face au leader, avant d'entamer la poule de maintien. Le visage montré contre Cholet il y a deux semaines de cela était déjà convainquant malgré la défaite. Celui contre Nantes l'a été d'autant plus avec la victoire au bout d'un match intense.

Les Remparts, qui dispose d'un effectif quasiment au complet, peuvent enfin montrer un visage digne de leur rang en cette fin de saison. Certes, cela arrive trop tard pour espérer mieux qu'une place en poule de maintien, mais ils démontrent que malgré cela, ils peuvent rivaliser avec les équipes du haut du tableau.

Pour Frank Spinozzi, le coach tourangeau : " On continue notre préparation pour les playdowns.Je veux notamment qu’on soit vraiment stables défensivement. "

Le match Tours - Brest aura donc lieu ce samedi soir, dès 20h, à la patinoire de Tours. Les Remparts comptent sur votre soutien dans ce match face au leader brestois. Vous pouvez acheter vos billets en ligne en cliquant ici.
 
#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1
Les Remparts viennent à bout des Corsaires

Les Corsaires de Nantes se présentent en Touraine dans l'optique d'aller chercher le podium avant les playoffs. Ils restent sur six victoires de rang et comptent bien en enchaîner une septième. Les Remparts veulent continuer à montrer les progrès entrevus lors des dernières sorties.

Les Remparts rentrent dans le match de la meilleure des façons. Les Nantais sont poussés à la faute. Sur la première supériorité, Raibon sert Métais en deux contre un, mais Pawelek détourne le palet (3'55). La pression est toujours présente sur le but des Corsaires, Newbury trouve le poteau (8'35), avant de voir sa tentative échouée à côté de la cage après la récupération d'un rebond (11'30). Contre toute attente ce sont les Nantais qui ouvrent le score (0-1 à 13'04 but pour Nantes du #24 Mathieu André assisté du #77 Bryan Ten Braak et du #91 Frederic Bergeron). Alors que les Tourangeaux évoluent en infériorité en fin de période, Birolini récupère un palet, lance Raibon en deux contre un avec Métais, ce dernier réceptionne la passe au deuxième poteau et trouve la lucarne de Pawelek pour l'égalisation (1-1 à 19'05 but pour Tours du #64 Fabien Métais assisté du #9 Elie Raibon et du #61 Alexis Birolini à 4 contre 5). Une première période intense qui laisse envisager une suite tout aussi passionnante.

Le deuxième tiers est nettement à l'avantage des Corsaires qui prennent possession de la zone offensive. Ils reprennent les devants au score sur un but de Brenton en supériorité après trois rebonds (1-2 à 23'38 but pour Nantes du #57 Matthew Brenton assisté du #24 Mathieu André et du #18 Bryan Sautereau à 5 contre 4). Toujours dans l'optique de ne rien lâcher, les Remparts égalisent dans la foulée, Downey s'infiltre dans la défensive et glisse le palet entre les jambières du portier (2-2 à 26'46 but pour Tours du #77 Colin Downey à 5 contre 4). Les joueurs de Frank Spinozzi visitent la prison, une double supériorité est proposée aux Nantais. Le palet circule, et c'est finalement Bergeron qui trouve la faille (2-3 à 35'15 but pour Nantes du #91 Frederic Bergeron assisté du #58 Mathieu Gagnon et du #90 Timothy Crowder à 5 contre 3). La décision se fait encore une fois sur des jeux de puissances. Les Tourangeaux évoluent à 5 attaquants sur la glace (Downey, Mattson, Raibon, Métais et Bushbacher), Downey sert Mattson sur la gauche qui ajuste la lucarne opposée pour le bonheur du public venu nombreux ce soir (3-3 à 38'51 but du #28 Leif Mattson assisté du #77 Colin Downey à 5 contre 4). La fin de tiers voit les arbitres pénaliser les deux formations, dont Nantes qui écope d'une pénalité de match par l'intermédiaire de Blomberg et qui propose aux Remparts une supériorité de 5 minutes à l'entame du dernier tiers.

Dès l'entame de la période, sur la supériorité proposée, Bushbacher trouve la lucarne sur un service de Mattson pourtant à première vue raté (4-3 à 41'10 but pour Tours du #88 Phil Bushbacher assisté du #28 Leif Mattson à 4 contre 3). Les Remparts font le break dans la foulée, Msumbu place le palet dans la lucarne de Pawelek (5-3 à 44'47 but pour Tours du #4 Julien Msumbu assisté du #96 Mathieu Ayotte). Le jeu de puissance des Nantais fait ravage ce soir, et Brenton, seul, contourne la défense pour redonner de l'espoir aux siens (5-4 à 47'23 but pour Nantes du #57 Matthew Brenton assisté du 24 Mathieu André à 5 contre 4). La fin de match est stressante, mais les Remparts tiennent bon, même avec la sortie du gardien nantais pour créer le surnombre dans la dernière minute.

C'est une deuxième victoire de suite pour des Remparts qui ont montré un beau visage, conquérant, et le public présent ce soir a assisté à une rencontre disputée entre deux belles équipes. Le dernier match de la saison régulière aura lieu samedi avec la réception de Brest, leader du championnat.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Encore des Corsaires sur la route des Remparts

Les prestations solides de la part des Remparts lors des dernières rencontres montrent qu'avec un effectif au complet, cette équipe n'est pas la même que lors des trois quarts de la saison, où elle a dû évoluer pour la grande majorité du temps sans être à 100% de ses moyens, entre les blessures et les cas de Covid.

Après avoir tenu tête à Cholet (1-2), les joueurs de Frank Spinozzi se sont imposés samedi soir sur la glace dunkerquoise (4-5) après avoir marqué 4 buts en moins de six minutes de jeu, pour passer de 1-0 à 1-4 au tableau d'affichage. Même si les Corsaires ont tenté de revenir sur la fin, le score est resté à l'avantage des Remparts.

Mardi soir, c'est un gros poisson du championnat qui se présentera sur la glace tourangelle, puisque Nantes, un des prétendants au titre en début de saison, revient fort lors des dernières journées. Longtemps dans le ventre mou au classement, les joueurs de Martin Lacroix viennent d'enchaîner 6 victoires consécutives et sont dorénavant à la 4e place du classement, à seulement trois longueurs du Mont-Blanc (3e) mais les Nantais ont un match en retard à jouer. Autant dire que les Corsaires ne viendront pas faire de la figuration en Touraine.

Le coach tourangeau, Frank Spinozzi, sait à quel point il faudra respecter le schéma de jeu pour réussir à maintenir le défi proposé par les Corsaires de Nantes : "On fait face à une équipe qui a atteint sa vitesse de croisière. Nous allons devoir être à notre meilleur défensivement car ils ont une attaque dévastatrice."

Leif Mattson, meilleur pointeur des Remparts et double buteur à Dunkerque nous livre ses impressions sur le match à venir : "C’est un vrai bon test pour nous de jouer Nantes. Notre bilan actuel ne reflète pas le fait qu’à mon avis, on peut faire jeu égal avec n’importe quelle équipe de D1. On a prouvé qu’on pouvait emmener les meilleures formations du championnat dans des rencontres très serrées qu’on a ou aurait pu gagner. On doit juste se cantonner à ce qu’on sait faire de mieux : convertir nos chances de marquer et limiter un maximum grâce à notre apport défensif les possibilités de marquer de nos adversaires. En jouant un match plein de 60 minutes on peut battre n’importe quelle équipe dans cette division."

Venez donc nombreux, ce mardi soir, dès 20h, soutenir les Remparts pour ce qui sera l'avant dernière journée de la phase régulière. Ils comptent sur vous. Vous pouvez d'ores et déjà acheter vos billets en ligne en cliquant ici.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1

De la fierté !

Nos Remparts n'ont, certes, plus rien à jouer sur ce derniers matchs de D1, mais ils ont de la fierté et de l'honneur. Avec ces vertus et un travail constant des quatre lignes offensives et de la défense, les Tourangeaux de Frank Spinozzi sont allés battre une équipe de Dunkerque pourtant en pleine chasse aux points, pour essayer d'éviter un playdown qui ternirait la saison des Corsaires.

Les partenaires d'un redoutable Leif Mattson, auteur d'un doublé et logiquement élu homme du match côté Rempart, ont su prendre les devants avec de la marge, puis tenir lors d'une fin de match étouffante. Malgré les faits de jeu comme la sortie du gardien Sébastien Raibon ou encore la blessure d'Alexis Sansfaçon, l'équipe a tenu le choc, et améliore leur bilan grâce à ce succès loin de la Touraine.

Il reste deux rendez-vous avant de passer à la phase finale pour le maintien, et les deux à domicile ! C'est d'abord Nantes, sept victoires de rang, qui se présente en force ce mardi, puis ce sera le leader Brest samedi. Deux magnifiques affiches qui déboucheront, on l'espère, sur des duels de haut niveau.

#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1
A l'assaut des Corsaires

Les Remparts se déplacent à Dunkerque ce samedi dans un match à enjeu pour les Corsaires, qui rêvent encore d'accéder aux playoffs alors qu'il ne reste que trois journées à disputer.

Alors qu'on s'approche à grand pas de la fin de la saison régulière qui se terminera dans une semaine, les Remparts savent d'ores et déjà qu'ils disputeront la poule de maintien. Toujours dans l'optique de préparer cette seconde phase de la saison, les Tourangeaux continueront d'appliquer le système de jeu qu'ils mettent en place depuis quelques rencontres, avec des prestations de meilleures niveaux.

Malgré la défaite concédée contre Cholet samedi dernier à Tours, c'est sans doute le match le plus aboutit de la saison qu'ont réalisé les joueurs de Frank Spinozzi. Il faut dorénavant gommer les détails qui font que les matchs basculent dans les dernières minutes dans l'escarcelle de l'adversaire. Frank Spinozzi appuie sur un point avant cette rencontre face à Dunkerque : « J’aimerais que les vétérans prennent le match en main avec une concentration parfaite dans les moments cruciaux. »

Les Corsaires quand à eux ont battu Strasbourg dans un match crucial mardi soir (4-3) et ils ne sont qu'à deux petits points de la huitième et dernière place qualificative pour les playoffs, occupée actuellement par Marseille (33 points contre 31 pour Dunkerque). Les Dunkerquois ne feront donc aucun cadeau aux Remparts demain soir.

Nul doute que le spectacle sera au rendez-vous à la patinoire Michel Raffoux, avec un coup d'envoi qui sera donné à 19h30.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Un dénouement si cruel !

L'opposition entre les Remparts et les Dogs a un contexte bien différent pour les deux formations. Les Tourangeaux doivent engranger de la confiance avant la pole de maintien, tandis que les Choletais restent sur une série de 4 défaites qu'ils doivent stopper pour rester sur le podium avant les playoffs.

Dès l'entame du match l'intensité des deux équipes est présente, le palet circule d'un côté à l'autre sans pour autant avoir d'occasion de but. Les Dogs profitent de leur première supériorité pour prendre les devants au score en étant les plus prompts au rebond, notamment Torrel qui glisse le palet entre les jambières de Fontaine (0-1 à 6'25 but pour Cholet du #57 Gage Torrel à 5 contre 4). Les Remparts ont l'occasion d'égaliser lors d'un contre rapidement mené à 3 contre 1, malheureusement Raibon voit son tir passait à côté de la cage de Luba (15'35). Cholet rentre au vestiaire avec un avantage d'un but sur les Remparts.

La bataille pour la possession du palet est âpre. Les deux formations font jeu égal. Etant menés au score, les Remparts essayent d'égaliser, Mais Luba est jusqu'à présent parfait devant sa cage, Mattson échouant sur une tentative venant de la droite de l'attaque (36'57).

Les Remparts mettent la pression sur la cage de Luba, mais les minutes défilent et le score n'évolue pas. Au contraire, sur une perte de palet en zone neutre, Beckstead se retrouve en break face à Fontaine qui sort l'arrêt du match sur cette action (47'13). L'égalisation vient sur une supériorité numérique. Mathieu Ayotte remonte le palet, prend de vitesse la défense et Luba ne peut rien sur la feinte qui suit (1-1 à 53'21 but pour Tours du #96 Mathieu Ayotte à 5 contre 4). Malgré une domination dans ce dernier tiers, les Tourangeaux plient une deuxième fois, à une seconde du terme d'un désavantage numérique, sur un but signé Ville Vepsalainen, comme un symbole dans cette saison (1-2 à 57'51 but pour Cholet du #93 Ville Vepsalainen assisté du #15 Marc Beckstead et du #8 Axel Tarabusi à 5 contre 4).

Un dénouement cruel pour les Remparts qui ont réalisé une bonne prestation sur les 60 minutes de jeu et qui repartent ce soir sans aucun point supplémentaire. Le prochain match des hommes de Franck Spinozzi sera samedi prochain à Dunkerque.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1

Défier l'un des leaders du championnat

Ce soir, les Remparts disputeront leur 4e match en 10 jours. Un marathon pour l'équipe qui en esst pour le moment à deux victoires, dont une acquise en prolongation, et une défaite, subie mercredi soir sur la glace marseillaise dans les toutes dernières secondes (5-4).

Face aux Tourangeaux, ce sont les Dogs de Cholet qui viendront rue de l'Elysée pour défier les locaux afin de conserver une place dans le trio de tête. En effet, les Choletais occupent pour le moment la 3ème place au classement avec 45 points, soit deux points de moins que les leaders actuels que sont Brest et Mont-Blanc (47 points).
 
Pour les joueurs de Frank Spinozzi, il est toujours question de se préparer au mieux pour la poule de relégation. L'opposition sera de taille, mais les dernières prestations proposées par les Remparts peuvent laisser envisager de bonnes choses par la fin de la saison. Avec une équipe au complet, les derniers affrontements contre Caen (4e) et Marseille (9e), ont permis aux Tourangeaux de montrer un autre visage, plus conquérant et accrocheur.

" Cholet présente une équipe qui arrive à maturité, fruit d'un travail intense mené depuis plusieurs années, note Frank Spinozzi, notre coach. Elle est définitivement l'équipe à battre en D1, il y a du talent à toutes les positions. Nous devrons être à notre meilleur pour avoir une chance de nous imposer. "

Venez donc nombreux soutenir les Remparts, ce samedi soir, dès 20 h, à la patinoire de Tours. Vous pouvez acheter vos billets pour la rencontre en cliquant ici. Le pass sanitaire sera demandé à l'entrée de la patinoire et le port du masque est obligatoire dans l'enceinte.

#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1
Continuer à engranger de la confiance

Dans une saison plus que compliquée pour les Remparts au niveau des résultats, la semaine qui vient de s'écouler a été celle qui leur a permis de remporter le plus de points, à savoir 5, avec les deux victoires acquises à Caen en prolongation et face à Clermont-Ferrand, avec un blanchissage à la clé pour Jean-Philippe Fontaine.

La poule de relégation étant inévitable maintenant, les Remparts seront accompagnés de Clermont-Ferrand et de deux autres formations. Il faudra attendre les résultats des dernières journées pour savoir qui de Montpellier, Chambéry, Marseill ou Dunkerque les accompagnera.

Dans cette liste d'ailleurs figure les Spartiates de Marseille. Tenants du titre, les Marseillais ont du mal cette saison à enchaîner des résultats probants, et sont donc en ballottage en cette fin de saison, puisqu'ils peuvent atteindre les playoffs en cas d'une bonne série, ou dans le cas inverse jouer la poule de relégation. Et face à un possible concurrent pour la dernière phase du championnat, les Remparts ne doivent rien lâcher, car les points acquis en championnat face aux équipes qui figureront dans la poule de relégation seront conservés.
 
Pour cela, le coach Frank Spinozzi nous en dit plus sur les axes à travailler en cette fin de saison : "On doit continuer à améliorer notre nouveau système défensif grâce auquel on n'a accordé que deux buts lors des deux derniers matchs. Il faut être patient pour notre contre attaque et on doit être plus décisifs sur nos supériorités. "

Les Remparts sont sur une phase positive, à eux de surfer dessus et de continuer à engranger de la confiance. Marseille - Tours, c'est mercredi soir dès 20h, au palais Omniports de Marseille.
DIVISION 1
DIVISION 1

Un tournant de la fin de saison

Entre deux équipes certaines depuis pulsieurs semaines de disputer les playdowns, dont la formule prévoit de conserver les points acquis en saison régulière face aux trois adversaires, un duel représente beaucoup d'enjeu. Certes, les Clermontois pointent en dernière place de D1 et peuvent sembler un ton en-desssous, mais ils ont déjà mis en difficullté plusieurs formations.

Pour coach Frank : " C'est le match le plus important de la saison, face à un adversaire direct. On peut s'appuyer sur le dernier match pour jouer en confiance. "

#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1

Quasiment au complet... et finalement pas du tout ! (edit 2)

C'est tellement rare que ça aurait déjà ressembler à une victoire. Le retour de dernière minute d'Elie Raibon à Strasbourg était une excellente nouvelle, s'y ajoute le retour de Jan Safar en défense pour ce match compliqué à Caen.

Sauf qu'au rayon des absents, et en mettant de côté les cas maintes fois évoqués d'Alex Pisarik (blessure pour la saison) et d'Alexis Crosnier, il manquera en plus du gardien Sébastien Raibon Guillaume McSween et Clément Garrido, les deux au dernier moment. Les jeunes Boxers (Tartari, Vitou, Lemaître, Palat, Richard eux, sont pris avec la Ligue Magnus, l'effectif bordelais très affecté par les blessures et départs réclamant leur forte contribution.

Pour notre coach Frank Spinozzi, les objectifs et les défis sont nombreux : " Il faut pouvoir mieux gérer les deuxièmes périodes et continuer à travailler notre nouveau système de jeu. S'assurer de bien travailler en écran devant le gardien adverse, réussir de nouvelles combinaisons en power play, et aussi mieux gérer les changements de momentums durant le match. "

Il ajoute : " JP a l'occasion de bien se rependre devant le filet, plus généralement le plan de match de cette fin de saison c'est de continuer à développer nos jeunes Tourangeaux comme lui. "

Face à l'un des ténors du championnat, réputé pour sa défense de fer, un challenge passionnant attend nos Remparts avant le match crucial de samedi face à Clermont.

DIVISION 1
DIVISION 1

A 50 secondes près...

A 50 secondes près, nos Remparts ramenaient au minimum un point du rude déplacement à Strasbourg. Quelle frustration ! Le mot de la saison... Revenus de 4-2 à 4-4, auteurs d'un match de bonne facture, c'est un but inscrit dans la dernière minute de jeu du troisième et dernier tier qui a donné la victoire aux locaux de l'Etoile Noire...

Une vraie injustice morale, quelque part, même si les Strasbourgeois n'ont en aucun cas volé leur succès à la maison. Le retour de forme de certains de nos joueurs permet cependant d'espérer une fin de saison plus riche en succès.

#TousRemparts #EcrireLHistoire 

DIVISION 1
DIVISION 1

Voir le bout du tunnel

Pour la deuxième fois consécutive, nos Remparts vivent un déplacement compliqué. Après le pneu du car menaçant d'éclater lors du voyage vers le Mont-Blanc, c'est cette fois un accident sur l'autoroute qui immobilise le car des Tourangeaux pendant plusieurs heures, forçant à décaler l'horaire du match...

Il faudra passer par dessus ce nouvel épisode pour signer une performance sur la glace des Alsaciens : " On veut jouer 60 minutes intenses, sans excuse et avec la victoire au bout pour stopper notre série de défaites ", glisse notre coach Frank Spinozzi.

Strasbourg se bat pour une place dans le top 8 et pouvoir disputer les playoffs, et compte bien sur ce match pour faire un pas vers cet objectif. Aux Remparts de rester calmes, déterminés, concentrés et de saisir les opportunités.

#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1
Un deuxième tiers qui coûte cher

La réception d'Epinal est l'occasion pour les Remparts de mettre fin à une série de 8 défaites consécutives. Un match loin d'être évident avec des Spinaliens qui veulent se rapprocher du top 5.

Dès l'entame les Remparts sont pris à la gorge par une équipe d'Epinal qui marque dès la première occasion du match (0-1 à 0'24 but pour Epinal du #91 Alexandre Lubin assisté du #66 Dominik Fujerik et du #10 Maxime Martin). Les Tourangeaux ne se laissent pas abattre, et sur la première supériorité qu'ils ont, Mathieu Ayotte loge un tir hors de portée du gardien (1-1 à 3'22 but pour Tours du #96 Mathieu Ayotte assisté du #64 Fabien Métais et du #68 Guillaume McSween à 5 contre 4). De l'intensité, les joueurs de Frank Spinozzi en mettent dans ce premier tiers. Sur une pénalité différée, Bushbacher trouve la lucarne pour donner les devants aux siens (2-1 à 12'14 but pour Tours du #88 Phil Bushbacher assisté du #28 Leif Mattson et du #64 Fabien Métais). Dans la foulée, David Camy-Sarty glisse le palet entre les jambières de Bernat pour creuser l'écart (3-1 à 12'36 but pour Tours du #91 David Camy-Sarty assisté du #28 Leif Mattson et du #77 Colin Downey). Les Spinaliens réduisent le score à deux minutes du terme du tiers sur une supériorité numérique. Le palet circule vite et bien, trop vite pour la défensive tourangelle (3-2 à 18'00 but pour Epinal du #91 Alexandre Lubin assisté du #55 Filip Nemcek et du #78 Matus Rudzan à 5 contre 4).

Pourtant auteurs d'une bonne première période, les Remparts ne répondent plus lors de la première moitié de ce deuxième tiers. Et l'accumulation de buts est là avec pas moins de 4 buts pour Epinal signés Fujerik (3-3 à 23'29 et 3-4 à 26'44), Breton (3-5 à 29'06) et Lubin (3-6 à 29'31). Un passage à vide cruel à ce moment de la rencontre. Les Remparts essayent de relancer la machine dans la deuxième moitié du tiers, mais les Spinaliens contrôlent le tableau d'affichage dorénavant.

Dès les premières minutes de ce dernier tiers, l'espoir renaît un temps soit peu, suite au but de Safar d'un tir placé en lucarne lors d'une supériorité (4-6 à 43'51). Finalement les Spinaliens mettent fin à tout suspense à moins de dix minutes du terme de la rencontre sur une nouvelle réalisation en supériorité signée Ames (4-7 à 52'02).

C'est donc une 9e défaite de suite pour les Remparts, qui n'ont pas démérités, qui ont menés à l'issue de la première période, mais dont le passage à vide dans le début du deuxième tiers coûte cher.
DIVISION 1
DIVISION 1
Ne rien lâcher !

Demain soir les Remparts accueillent Epinal pour le compte de la 19e journée de Division 1. Un match pour lequel les Tourangeaux espèrent mettre fin à la série de 8 défaites consécutives. Tout a été dit sur ces défaites ces dernières semaines.

Les Spinaliens ont chuté lors de leur dernière sortie, c'était dimanche dernier avec la réception des Dogs de Cholet avec au final une défaite à domicile sur le score de 2-5. Les coéquipiers de Kévin Altidor, ancien pensionnaire des Remparts, voudront rebondir en terre tourangelle pour consolider leur 6e place au classement.

De leur côté, les Remparts voudront relancer une machine qui n'a plus gagné depuis8 matchs maintenant. La dernière victoire date du 27 novembre lors d'un déplacement à Clermont-Ferrand, l'actuel dernier du championnat (1-4).

Pour ce match face à Epinal, Frank Spinozzi devra se passer des services des frères Raibon, encore absents demain soir, mais pourra compter sur le retour de Mathieu Ayotte. Le coach tourangeau est conscient de la passe difficile vécue par son équipe : "On concède de mauvais buts qui coûtent cher à Mont-Blanc, derrière c’est difficile de revenir. On vit une saison compliquée, frustrante, mais je garde 100 % de motivation et 100 % de soutien à nos joueurs malgré toutes les blessures qui minent nos résultats."

Le coup d'envoi de la rencontre sera donc donné à 20h demain soir, à la patinoire de Tours. Vous pouvez d'ores et déjà acheter vos billets en ligne en cliquant ici. Les Remparts comptent sur votre soutien.
DIVISION 1
DIVISION 1
Sur la route des Yétis

Les Remparts prennent la route de Megève afin d'y affronter la formation du Mont-Blanc, mercredi soir à 19h30, dans le cadre d'un match reporté de la 14e journée de championnat, initialement prévu le 8 janvier et reporté pour cause de covid dans l'effectif tourangeau.

Les sept défaites de rang concédées par les Tourangeaux ont définitivement enterré leurs ambitions de se qualifier pour les playoffs. La 13e place occupée à l'heure actuelle avec 9 points place les joueurs de Frank Spinozzi à 7 points de Montpellier qui se trouve devant eux au classement et à 13 points de Nantes qui occupent la 8e et dernière place qualificative pour les playoffs actuellement.

Les Yétis sont deuxièmes du championnat avec 34 points au compteur. Ils restent sur une défaite subie sur le score de 6-0 à Epinal. Le coach tourangeau voit d'ailleurs dans ce dernier résultat du Mont-Blanc un état de se ressaisir immédiatement : "C'est une très bonne équipe bien en place qui va vouloir se venger de leur dernière défaite contre Epinal."

Un déplacement périlleux pour les Remparts, dont la préparation depuis deux semaines est loin d'être idéale, et qui aura donc un impact sur la rencontre à venir, comme l'explique le coach : "On va essayer d’être le plus respectueux des systèmes défensifs pour le match et surtout avoir des shifts courts avec nos deux entraînements seulement en 14 jours."

L'effectif sera amputé pour ce match de Mathieu Ayotte ainsi que de Sébastien et Elie Raibon.
DIVISION 1
DIVISION 1

Un troisième tiers fatal...

Grâce à deux bons tiers, nos Remparts menaient après quarante minutes, et Matthew Newbury venait même inscrire son premier but sous nos couleurs en début de période finale. Jusque là, tout allait bien...

Hélas, la suite n'était pas du même acabit, avec cinq buts nocéens sans réponse jusqu'au coup de sifflet final. Dur... Pas le choix que de continuer à travailler, et s'appuyer sur ce que l'on a vu de très bon pendant deux tiers.

#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1
Forte réaction attendue 

Troisième match en une semaine pour nos Remparts, et après deux défaites face à Montpellier puis à Chambéry, l'écart s'est creusé avec les équipes classées au-dessus de l'équipe tourangelle. Il reste encore beaucoup de matchs à disputer, mais l'urgence est de mise pour stopper le cycle des défaites.

Ce ne sera pas simple face à des Bisons de Neuilly qui ont remporté trois de leurs quatre derniers déplacements. Un match à la saveur nécessairement particulière pour notre coach Frank Spinozzi, qui a passé dix années sur le banc nocéen avec dans l'ensemble beaucoup de réussite. Dans le contexte, toutes les émotions devront servir de ciment pour se construire un mental conquérant, et rendre fier un public qui n'a jamais lâché l'équipe jusqu'à maintenant.

Sachant très bien que c'est sur la glace et pas dans les déclarations que le positif doit ressortir, Frank Spinozzi ne s'étale pas sur la préparation de la rencontre : " Les actions doivent parler plus que les mots. Deux credos simples : rester dans le système et mettre de l'intensité. Cela permettra de reprendre confiance. " On attend effectivement une attitude exemplaire du groupe ce samedi soir.

Coup d'envoi du match à 20 h.
DIVISION 1
DIVISION 1
Cruelle désillusion

Nouvelle défaite pour nos Remparts, sur le score sans appel de 8-3. Les Elephants ont parfaitement su exploiter leurs occasions pour prendre le match en main, pour ne plus jamais le lâcher malgré les buts de Guillaume McSween, Leif Mattson et Alexis Birolini. Un lourd revers qui voit les adversaires du jour prendre le large au classement.

La performance collective et la performance individuelle n'étaient pas au rendez-vous, et dans ces conditions hélas peu de chances de l'emporter. On attend évidemment une forte réaction du groupe à l'occasion de la réception de Neuilly-sur-Marne, ce samedi à 20 h. Une rencontre qui doit servir de déclic.
DIVISION 1
DIVISION 1
Effacer la contre performance et décrocher une victoire

Surpris par Montpellier samedi soir pour le match de match de reprise après quasiment un mois sans jouer, les Remparts ont mal commencé l'année 2022. Le calendrier étant chargé en janvier, les Tourangeaux n'ont pas le temps de tergiverser puisqu'ils se déplacent ce mercredi à Chambéry.

Les Savoyards se sont également inclinés ce week-end sur la glace du Mont- Blanc (5-2). Lors des 5 derniers matchs, Chambéry n'a remporté qu'un seul match, ce qui est loin d'être idéal mais les Remparts restent quand à eux sur 5 revers de suite. Autant dire que cette rencontre permettra à une des deux formations de se relancer avec cet enchaînement de rencontres.

A l'issue de la défaite face à Montpellier, joueurs et coach n'étaient pas satisfaits du résultat et nul doute qu'ils voudront montrer un autre visage sur la glace chambérienne demain soir. Pour cela il faudra concrétiser les occasions et ne pas avoir peur de faire trembler les filets adverses, comme le dit Frank Spinozzi : "On n'a pas du tout été conquérants face à Montpellier. On a bourdonné sans concrétiser...".

Le coup d'envoi sera donné à 20h ce mercredi soir à Chambéry.
DIVISION 1
DIVISION 1
La mauvaise opération au classement

Pour le premier match de l'année 2022, les Remparts accueillent les Vipers de Montpellier, une équipe située juste devant eux au classement et qu'ils peuvent doubler en cas de victoire ce soir. Un match important donc pour les joueurs de Frank Spinozzi dans la course à l'objectif qu'ils se sont lancés : aller décrocher une place pour les playoffs.

C'est sur un faux rythme que démarre ce match avec des formations en manque de repères après un mois sans compétition. Il faut donc attendre une supériorité tourangelle pour voir le score se décanter. Après un double avantage numérique, et alors que Montpellier est revenu à 4 sur la glace, Elie Raibon reprend un rebond pour tromper le portier et ouvrir le score (1-0 à 9'50 but pour Tours du #9 Elie Raibon assisté du #28 Leif Mattson et du #77 Colin Downey à 5 contre 4). Alors qu'on se dirigeait tout droit sur ce score pour rentrer aux vestiaires, les Vipers ont alors égalisés à quelques secondes du terme de la période, sur un contre rapide conclu en deux temps par Svoboda (1-1 à 19'43 but pour Montpellier du #18 Daniel Svoboda).

La deuxième période prend le même chemin que la première, une course poursuite entre les deux équipes. Lorsque Tours marque, Montpellier égalise dans la foulée. Downey donne l'avantage aux Remparts sur un but astucieux entre les jambes du gardien, bien lancé par Newbury le dernier arrivé dans l'équipe (2-1 à 25'24 but pour Tours du #77 Colin Downey assisté du #19 Matthew Newbury). Un avantage réduit à néant sur l'égalisation signée Svoboda qui trouve la lucarne gauche de Raibon (2-2 à 27'28 but pour Montpellier du #18 Daniel Svoboda assisté du #7 Matti Barin et du #3 Brett Beauvais). Les attaquants tourangeaux sont pourtant présents devant la cage adverse pour passer devant au tableau d'affichage, mais Rosandic fait le job (30'13 et 30'43). C'est sur une supériorité que les Remparts prennent une nouvelle fois les devants, pour la troisième fois de la soirée, Mattson frappe de volée sur une passe de Downey et trouve la cible (3-2 à 31'39 but pour Tours du #28 Leif Mattson assisté du #77 Colin Downey et du #9 Elie Raibon à 5 contre 4). Les Vipers reviennent encore au score sur une nouvelle lucarne trouvée par Levesque (3-3 à 37'11 but pour Montpellier du #12 Gabriel Levesque assisté du #87 Martin Vojsovic). Les deux équipes ne parviennent toujours pas à se départager, tout se jouera dans le dernier tiers.

Malheureusement pour les Remparts, les vingt dernières minutes défilent sans réelles occasions des deux côtés, les défensives prenant le pas sur les attaquants. Une prolongation est donc jouée, à 3 contre 3 durant 5 minutes. Les Remparts ont eu l'occasion de conclure avec une supériorité proposée, mais celle-ci reste néant de tout but. Place donc à la séance des tirs au buts, et à ce jeu là, les Montpelliérains ne laissent aucune chance aux Remparts, en marquant leur trois premiers tirs, pendant que leur gardien stoppe toutes les tentatives tourangelles.

Les Remparts s'inclinent donc lors des tirs aux buts face à Montpellier et ne réalisent pas une bonne opération en ne marquant qu'un seul point ce soir, dans un match qui lançait une semaine cruciale pour les Tourangeaux. Ils iront défier Chambéry mardi soir avant de recevoir Neuilly sur Marne samedi prochain à la patinoire de Tours.
DIVISION 1
DIVISION 1
Lancer 2022 idéalement

Cela fait maintenant quasiment un mois que les Remparts n'ont pas foulé la glace en match officiel. La dernière fois c'était le 21 décembre dernier avec une défaite subie en prolongation sur la glace des Corsaires de Nantes (3-2). Un mois après, la donne pour les Remparts est simple : il faut absolument une victoire pour commencer l'année 2022 sur une série positive.

Le report du match de samedi dernier au Mont-Blanc, suite à des cas de COVID dans les deux formations a repoussé la reprise des Tourangeaux en Division 1 d'une semaine. Quid de l'effectif tourangeau et des blessures un mois après. Le coach Frank Spinozzi fait le point : "On retrouve beaucoup de plaisir après cette pause à l'heure de reprendre le championnat. On aborde ce match contre Montpellier avec envie et enthousiasme. Le temps de relâche a fait du bien à notre effectif qui avait bien besoin de ça. On a plusieurs joueurs qui sont à 80-90 % de leurs capacités et c'est une avancée certaine. Les corps souffrent moins. La clé du match, ça sera de gagner nos batailles en un contre un, on a orienté le travail sur cet aspect, ainsi que sur l'exécution car c'est un domaine que l'on doit améliorer. Gagner en maîtrise nous servira. Je suis très heureux de profiter de l'apport de Matthew Newbury, c'est un joueur avec la philosophie adaptée à celle du club des Remparts et du projet. Il a l'esprit de groupe, et il est très à l'écoute."

C'est donc contre les Vipers de Montpellier que les joueurs de Frank Spinozzi vont jouer samedi soir. Une formation qui se trouve juste devant les Remparts au classement avec 11 points, quand les Tourangeaux en possèdent 8. Le calcul est simple, une victoire lors du temps réglementaire permettrait aux Remparts de passer à la 12e place du classement à l'issue de la rencontre, qui plus est avec un possible rapprochement de la 8e place qualificative pour les playoffs. Une rencontre attendue par tout le clan des Remparts comme le précise le coach : "Les joueurs sont excités, ils ont hâte de jouer ce match. Le staff l'est aussi. On respecte beaucoup notre adversaire, Montpellier, qui nous avait battu à l'aller. Les résultats récents, avec la première victoire de Clermont ou encore le succès de Chambéry face à Marseille, prouve qu'il y a un bel équilibre en D1. A nous de tirer notre épingle du jeu et de savoir enchaîner les bons résultats."

Le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 20h à la patinoire de Tours. Vous pouvez acheter vos places directement en ligne. Les Remparts vous attendent nombreux, dans le respect des règles sanitaires, afin de les soutenir dans une rencontre importante.
DIVISION 1
DIVISION 1

Le mot des fêtes de coach Frank

Bonjour à toutes et à tous,
Je tenais à prendre quelques instants en ce jour de Noël pour vous adresser de sincères remerciements.

A mes joueurs, d'abord, qui ont démontré une capacité hors du commun d'adaptation, et une vaillance formidable les poussant à ne jamais abandonner face à tous les difficultés qui se sont présentées depuis le début de saison.
Je suis vraiment fier d'eux, ils ont mouillé le maillot tourangeau. Je leur souhaite d'avoir en 2022 des résultats à la hauteur de leur implication à tous les niveaux.

Aux bénévoles, ensuite, souvent dans l'ombre, toujours au service du club et qui n'attendent rien en retour de leur investissement. Ils font tout cela pour l'amour du club, et ils sont présents chaque jour pour nous. On oubllie trop souvent de les remercier, alors que sans eux rien ne serait possible. Les succès d'un club passent notamment par la qualité de ses bénévoles, j'en suis convaincu.

Aux dirigeants et à l'administration du club, et particulièrement à Stéphane, moin président, notre président, merci du soutien, de la confiance affichée, du combat quotidien pour redonner des lettres de noblesse au club et au hockey tourangeau. L'amitié, et tout le positif apporté sont si importants

Au staff, du mineur comme de la D1, merci de vos efforts jour après jouur à la patinoire pour faire grandir le club, et de partager cet objectif commun qui est à la base du sens que prend un club : permettre à nos enfants, nos jeunes de jouer au sport que l'on affectionne tous et d'y prendre un maximum de plaisir.

A William, au staff médical, votre travail dans l'ombre est incroyable, bravo et merci.

A tous nos sponsors, merci de votre soutien, des sacrifices auxquels vous consentez parfois pour aider l'équipe dans ce contexte si difficile que l'on traverse.

Aux suppoters, merci de votre présence, de vos encouragements, de ce soutien sans faille qui me touchent au plus profond. Chaque message, chaque élan de positif, chaque marque que vous n'abandonnez jamais et que vous êtes à la vie à la mort derrière l'équipe sont si précieuses.
Vous avez grandement participé à faciliter mon intégration ici à Tours, dans cette belle ville.

Mon message pour tous c'est de ne pas avoir peur d'être fiers de l'histoire du club et du hockey tourangeau, dans son entièreté. Tous les évènements, bons comme mauvais, ont construit cette histoire et on peut apprendre du passé. Il faut aussi aussi vivre le présent à fond, pour que le futur soit merveilleux et grandiose.

Je vous souhaite à toutes et tous la santé, de la convivialité, de l'empathie et surtout de contribuer à l'unité face au virus qui chamboule nos vies à tous. Même dans les pires moments, la force d'adaptation de l'être humain est incroyable. On pensait tous pouvoir maintenant profiter pleinement de la vie mais il faut encore être patients. Une vertu qu'on néglige trop souvent.

Plus personnellement, tout mon amour à mes quatre merveilleux enfants. Votre père est loin, souvent, et il s'ennuie terriblement de ses filles. J'ai si hâte de vous retrouver très bientôt. Merci de me soutenir depuis toutes ces années. Kevin, Elizabeth, Jennifer, Karine, vous êtes quatre enfants formidables. Je suis un papa et un grand papa comblé.

Merci à tous, pour conclure, on se revoit en 2022 avec plein d'espoir, beaucoup d'amour et de respect. Le succès nous attend, à nous de le saisir. Je suis dévoué à la cause de ce club, à participer à mon niveau à lui construire un avenir stable et serein. C'est son intérêt général qui guide chacune de mes décisions. Mille fois merci, joyeux Noël et bonne année.

Coach Frank

DIVISION 1
DIVISION 1

Du réconfort au pied du sapin des Remparts

En ce jour de Noël, c’est une nouvelle réconfortante que nous avons à vous partager.
Le 23 juillet dernier, notre club des Remparts décidait de faire appel d’une sanction qu’il jugeait injuste, celle de retirer 9 points à notre équipe de D1(assortis de 3 points supplémentaires de sursis) pour non-respect du contrat d’objectif financier.
Une sanction émise malgré les efforts majeurs faits par notre club pour améliorer la situation financière des Remparts, au cours d’une saison précédente hantée par la pandémie et ses conséquences.

Convaincus du bon droit de cette démarche, notre direction a demandé par la suite une conciliation au CNOSF (le comité olympique français), étape suivante après l’appel rejeté auprès de la Fédération Française de Hockey sur Glace.
La FFHG a accepté de se présenter à l’audience de conciliation dans ce cadre, et nous la remercions pour cela. Après étude de notre cas, le CNOSF a émis une proposition, celle de retirer 3 points à la sanction initiale de - 9 pts, la faisant passer à - 6 pts.
Cette proposition de conciliation, la Fédération Française de Hockey sur Glace et notre club l’ont acceptée et elle entre donc en application dès maintenant.

En ce jour de Noël, c’est un bien beau cadeau au pied du sapin pour nos joueurs et notre staff, qui ont démontré malgré le contexte (sanction, blessures…) des qualités de générosité, de sens du sacrifice et une pugnacité qui nous rendent fiers. Notre soutien au coach Frank Spinozzi et à son équipe est d’ailleurs total.
C’est pour eux que nous nous sommes battus. Ces 3 pts supplémentaires au classement, s’ils laissent nos Remparts à la 13e place, les rapprochent à 3 pts de Montpellier et Chambéry, respectivement 12e et 11e de la D1.

Nous remercions le CNOSF et la FFHG pour nous avoir entendus. Merci au CNOSF pour sa proposition de conciliation validant le bien-fondé de notre démarche, et merci à la FFHG d’avoir accepté cette proposition de conciliation.
Il faut souligner à cette heureuse occasion le travail considérable effectué par Maître Sofia Vigneux, nouvellement élue au Conseil d’Administration du club et qui a mené et préparé avec brio le volet juridique de cette démarche.


Le club des Remparts de Tours et son président Stéphane Raisin tiennent à réaffirmer leur détermination à respecter le contrat d’objectif financier fixé pour la saison en cours par la Commission Nationale de Suivi et de Contrôle de Gestion de la FFHG. C’est une priorité.
Nous vous souhaitons à toutes et tous de merveilleuses fêtes de fin d’année.

Stéphane Raisin, président des Remparts de Tours

DIVISION 1
DIVISION 1
A l'abordage des Corsaires

Les Remparts retrouvent leur public ce samedi soir pour le dernier match de l'année 2021 à la patinoire de Tours. Une rencontre face à Dunkerque qui est classé 7e du championnat avec 15 points. Une rencontre cruciale face à un concurrent qui occupe l'une des dernières places qualificatives pour les playoffs.

Après la défaite subie samedi dernier à Cholet (dont l'ouverture du score s'est jouée sur un coup du sort pour les Tourangeaux, lorsque la crosse du portier Sébastien Raibon s'est cassée en voulant relancer le palet, qui finalement a permis aux Dogs de marquer et de débloquer la rencontre en leur faveur), les Remparts ont hâte de retrouver leur public et de leur offrir une victoire avant les fêtes.

La trêve qui arrivera à point nommé pour l'équipe tourangelle, qui soigne toujours ses blessures et dont le coach, Frank Spinozzi, a du prendre des décisions pour le bien de l'effectif. Deux joueurs ne porteront plus le maillot des Remparts en cette fin de saison. Il s'agit d'Alexis Crosnier qui a décidé de prendre le temps de se rétablir complètement et de revenir en pleine possession de ses moyens pour l'été prochain, ainsi que d'Alex Pisarik, un des piliers de la défensive tourangelle, qui après de nouveaux examens doit mettre un terme à sa saison, son absence pouvant varier de 3 à 6 mois.

Ces coups durs ont poussé le coach à étoffer l'effectif. Son choix s'est porté sur l'attaquant canadien Matthew Newbury, 22 ans, qui joue au poste d'ailier gauche. Il jouait jusqu'à présent dans la LNAH. La saison dernière il évoluait à Chambéry où il avait inscrit 11 points en 1 matchs. Il portera le numéro 19 aux Remparts. Son alignement dans l'effectif est prévu pour la reprise au mois de janvier.

Concernant le reste de l'effectif, Colin Downey est proche d'un retour mais aucun risque ne sera pris, Phil Bushbacher récupère depuis le début de la semaine et sa présence au match est encore incertaine. L'équipe pourra comptée sur l'apport de trois joueurs bordelais pour l'occasion avec Louis Vitou, Vince Tartari et Bastien Lemaitre.

Venez nombreux samedi soir, dès 20h, soutenir les Remparts dans cette confrontation face aux Corsaires de Dunkerque. le match sera parrainé par La Croix Rouge française. Vous pouvez d'ores et déjà acheter vos billets en ligne. Nous vous rappelons que le contrôle du pass sanitaire pour les personnes de plus de 12 ans reste obligatoire à l’entrée. Il vous sera demandé de présenter : un schéma vaccinal complet ou un test PCR/antigénique négatif de moins de 24h ou un certificat de rétablissement du Covid-19. Le port du masque est également obligatoire à l'intérieur de la patinoire.
DIVISION 1
DIVISION 1
Plus de temps à perdre

Une semaine après la défaite concédée sur sa glace face aux Spartiates de Marseille, les Remparts se rendront à Cholet afin d'y défier une équipe classée actuellement troisième du championnat de Division 1.

Les Dogs restent actuellement sur une série de six victoires de rang, ce qui leur permet d'occuper la troisième place du classement. Leur dernière défaite remonte à la 3e journée sur la glace de Caen (3-1). Depuis ils ont accroché à leur tableau de chasse Neuilly sur Marne, Clermont-Ferrand, Marseille, Nantes, Dunkerque et Chambéry. Avec ce parcours, ils possèdent également la meilleure attaque (49 buts marqués) et la meilleure défense (15 buts encaissés). Jeremiah Luedtke est également en tête des pointeurs avec 17 points (4 buts et 13 assistances). Toute une équipe qui va donc affronter les Tourangeaux avec le plein de confiance, notamment l'ancien pensionnaire des Remparts, Ville Vepsalainen.

Du côté des Remparts, la défaite subie contre Marseille samedi dernier à freiner la marche en avant qui était de mise après les victoires acquises contre Strasbourg et Clermont-Ferrand. Les retours de blessure se font progressivement. Sébastien Raibon a retrouvé sa place devant le but lors du dernier match. De son côté Colin Downey a repris l'entraînement depuis plusieurs jours et il se rapproche petit à petit d'un retour au jeu. Alex Pisarik et Alexis Crosnier seront également absents. Il n'y aura pas de renfort en provenance de Bordeaux pour cette rencontre.

Il faudra être solide du côté tourangeau pour contrer la dynamique en cours des Choletais. Du côté de l'opération "playoffs" il n'y a plus de temps à perdre. Marseille, actuellement 8e, dispose de 14 points, soit 11 unités d'avance sur les Remparts. Les joueurs de Frank Spinozzi n'ont lâché réellement qu'un seul match, celui face à Marseille (1-5). Le coach tourangeau est conscient que le temps est compté pour atteindre l'objectif : "Qu'on joue une équipe de haut ou de bas de tableau on doit prendre des points pour remonter au classement."

Les deux équipes s'affronteront donc dès 19h30, demain soir, à Glisséo, l'enceinte sportive des Dogs de Cholet.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Continuer de grignoter face à un concurrent direct

Après deux victoires consécutives, les Remparts ont l'occasion de poursuivre leur série en cours avec la réception de Marseille, ce samedi soir, à la patinoire de Tours. Une rencontre entre deux formations qui ne sont pas forcément à leurs places dans le classement actuel et dont la qualité du jeu pourrait séduite les supporters tourangeaux.

Les Marseillais qui ont remporté le titre la saison dernière dans un contexte particulier, ont eu du mal à démarrer leur saison. Ils sont actuellement à la 9e place du classement avec 11 points. Les Spartiates restent néanmoins sur une victoire de prestige acquise en prolongations face aux Corsaires de Nantes (5-4). Leur meilleur pointeur depuis le début de la saison, chose étonnante, est le défenseur Nicolas Deshaies avec 9 points.

Les Remparts devront être sérieux comme ils l'ont été à chacune de leurs sorties depuis le début de la saison. Après avoir parfaitement géré leur déplacement à Clermont-Ferrand avec une victoire à la clé sur le score de 1-4, l'opposition proposée par les Marseillais sera un ton au-dessus. Pour l'occasion, les Tourangeaux devront se passer des blessés longue durée que sont Alexis Crosnier et Colin Downey. Vient s'ajouter à eux le défenseur Alex Pisarik, revenu trop tôt à la compétition. Quand aux licences bleues des Boxers de Bordeaux, cela dépendra du match qu'ils disputent ce soir en Ligue Magnus.

Le coach Frank Spinozzi nous en dit plus avant d'aborder cette rencontre : "Marseille est l'une des bonnes équipes de D1. Elle est très combative, capable de revenir de l'arrière comme le match contre Nantes l'a démontré la semaine dernière. Nous, on garde la même approche, on vit le moment présent sans trop se projeter dans le futur. On a connu une meilleure semaine d'entraînement que la précédente. Pour les blessures, ce n'est pas la fin du monde, on fait avec."

C'est donc sur un état d'esprit collectif irréprochable jusqu'à présent que le coach tourangeau compte s'appuyer pour continuer à grignoter des points et se rapprocher petit à petit de la 8e place qualificative pour les playoffs.

Le coup d'envoi de la rencontre sera donc donné à 20h samedi soir à la patinoire de Tours. Vous pouvez d'ores et déjà acheter vos billets en ligne. Les portes seront ouvertes dès 19h pour permettre la fluidité et éviter l'attente à l'extérieur. Nous vous rappelons que le protocole sanitaire impose le masque à l'intérieur de la patinoire et que le pass sanitaire complet ou un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h sera demandé à l'entrée. Venez nombreux soutenir les Remparts, ils ont besoin de votre soutien.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Confirmer la victoire acquise vaillamment

Après s'être défait des Strasbourgeois samedi dernier (5-4), les Remparts veulent enchaîner pour la première fois deux victoires consécutives en championnat. Désormais avant dernier du championnat, ils se déplacent demain soir à Clermont-Ferrand qui est maintenant la lanterne rouge au classement.

Les Clermontois accusent 8 défaites en autant de rencontres disputées et ne compte queb13 buts marqués, soit une moyenne inférieure à deux par match, et avec déjà 52 buts encaissés. C'est donc un début de saison compliqué pour la formation auvergnate.

Malgré cela, les Tourangeaux ne prendront pas de haut leur adversaire d'un soir. Chaque match est différent. L'effectif ne sera toujours pas au complet. Alexis Crosnier et Colin Downey seront absents. Quand à Alex Pisarik, Guillaume McSween et Phil Bushbacher, les choses évoluent de jour en jour, ils feront partis de l'alignement demain soir. Sébastien Raibon fera également son retour dans l'effectif suite à sa blessure contractée en toute fin de match face au Mont-Blanc.

Frank Spinozzi nous en dit plus sur sa gestion de l'équipe : "Cela fait quatre semaines que l'on gère des corps plutôt que des joueurs, pour s'assurer qu'on soit capable de fonctionner sur la glace pendant les matchs. Cette semaine, on a intégré à l'entraînement une variante dans notre système de jeu, pour notre forechecking."

Le coup d'envoi entre les Remparts et les Sangliers Arvernes sera donné à 20h30 à la patinoire de Clermont-Ferrand. Le but affiché par l'équipe d'aller chercher les playoffs passe par un enchaînement de victoires, une deuxième d'affilée demain soir serait de bon augure.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Un soir de Magie

Avec un effectif réduit les Remparts ont décidé de mettre la pression d'entrée sur la cage strasbourgeoise. Une tactique payante, puisque par trois fois les Tourangeaux trouvent la faille. C'est tout d'abord Clément Garrido qui ouvre le score dès la 23e seconde de jeu (1-0 à 0'23). Elie Raibon double la marque avant la mi tiers avec de nouveaux plusieurs tourangeaux présents au rebond (2-0 à 8'49). Phil Bushbacher accentue le score sur un nouveau rebond, laissant Hiadlovsky de marbre (3-0 à 11'26). Malheureusement pour les joueurs de Frank Spinozzi, ils se font punir sur deux pénalités en fin de période. Sur le premier but strasbourgeois la passe est dévié, Richard ne peut que constater le but (3-1 à 16'39). Puis Cote ramène les siens à un but des locaux en reprenant un rebond et accroche la lucarne (3-2 à 19'04).

En terminant la première période en trombe, les visiteurs se sont mis en bonne position pour attaquer le deuxième tiers. Malgré une pénalité contre eux, Samuel Rousseau intercepte le palet et part seul défier Gaëtan Richard,il glisse le palet sur la droite du portier tourangeau (3-3 à 28'21). Le jeu en avantage numérique pou les Remparts n'est pas le plus efficace ce soir, et pourtant, sur un tir de la pointe, Mathieu Ayotte profite du trafic devant la cage adverse pour trouver la faille (4-3 à 34'08). Une avance de courte durée, Sébastien Trudeau, top scoreur de son équipe, trouve la lucarne pour l'égalisation (4-4 à 37'25). La parité est de mise à la fin du deuxième tiers.

Après les deux premiers tiers, c'est donc vingt dernières minutes serrées qui se disputent. Julien Msumbu est bien inspiré de suivre son premier tir et de conclure sur le rebond, pour donner l'avantage aux siens (5-4 à 49'44). La fin de match est haletante, entre pénalités des deux côtés, la sortie de Hiadlovsky pour créer le surnombre et les divers tirs qui flirtent avec les buts. Pour l'occasion le match était parrainé par l'association Magie à l'hôpital.

Au final, les Remparts remportent un match serré et engrangent 3 points précieux au classement. Ils annulent donc au passage les 9 points de pénalités infligés au départ du championnat.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Les Remparts à la relance face à Strasbourg

Les Remparts retrouvent leur public ce samedi soir avec la réception de l'équipe de Strasbourg. Après la courte défaite concédée à Epinal samedi dernier (4-3) et avec un effectif réduit pour l'occasion, les Tourangeaux ont la possibilité d'effacer les 9 points de pénalité en cas de victoire.

Pour se faire, il va falloir venir à bout d'une équipe strasbourgeoise qui est actuellement 9e au classement avec 7 points, mais avec seulement 4 matchs joués contre 7 pour la plupart des formations. C'est donc un adversaire plu dangereux qu'il n'y parait, puisqu'ils se sont imposés lors de leur dernier match de championnat sur la glace de Marseille (2-5). Leur portier, Tomas Hiadlovsky, qui n'est autre que le frère de Vladimir qui a évolué de nombreuses saisons dans le club tourangeau à l'époque des Diables Noirs, est arrivé au club en 2018 alors que celui-ci évolué encore en Ligue Magnus, est resté lorsque la descente en Division 1 est venue. Un ancien tourangeau, Thomas Giorgi, est présent dans l'effectif strasbourgeois. Le principal danger offensif sur l'attaquant canadien Sébastien Trudeau, actuel 5e pointeur du championnat, avec 11 points à son actif (6 buts et 5 assistances) en seulement 4 matchs disputés.

Côté tourangeau la donne est simple. Une victoire acquise avant la fin du temps réglementaire et les compteurs seront remis à 0. Pas une mince à faire, notamment avec l'accumulation des blessures. La défaite concédée à Epinal samedi dernier sur un tir de pénalité, l'est une nouvelle fois sur le plus petit des écarts. Sur les 5 défaites concédées jusqu'ici par les Remparts, trois l'ont été avec un but d'écart (Brest, Montpellier et Epinal), celle à Neuilly-sur-Marne l'a été de deux buts qui plus est dans les cinq dernières minutes, enfin, l'écart le plus important a été la défaite subie contre le Mont-Blanc avec une nouvelle fois des buts pris en fin de rencontre dont un en cage vide. C'est dire que les hommes de Frank Spinozzi ne lâchent rien sur la glace et se battront jusqu'au bout du championnat.

La composition de l'équipe tourangelle sera encore amputée des joueurs blessés (Alexis Crosnier, Sébastien Raibon, Colin Downey, Guillaume McSween), deux joueurs seront alignés mais avec l'incertitude sur leur temps de jeu (Phil Bushbacher et Alex Pisarik). Seul Gaëtan Richard viendra renforcer les rangs tourangeaux demain soir. Pour autant, Frank Spinozzi sait que son équipe est proche de trouver la solution et démarrer une série de victoires : "On est confiant. Malgré toutes les blessures, on est convaincu qu'on peut gagner le match. Il nous manque juste un peu d'expérience sur les fins de match."

Vous l'aurez donc compris, les Remparts ont besoin du soutien de leur public pour conquérir une nouvelle victoire. Le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 20h samedi soir à la patinoire de Tours. Vous pouvez d'ores et déjà acheter vos billets en ligne. Nous vous rappelons que le pass sanitaire ou un test PCR de moins de 72h est nécessaire pour rentrer dans l'enceinte, et qu'une fois à l'intérieur le masque n'est pas obligatoire.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
A l'assaut des Vosges

Après la belle victoire acquise mercredi soir face aux Drakkars de Caen, les Remparts reprennent la route du championnat avec un déplacement à Epinal, demain soir, pour le compte de la 7e journée de Division 1.

Le match référence que les Tourangeaux attendait tant a eu lieu mercredi soir. Les Caennais, alors leaders du championnat et meilleure défense, ont trouvé face à eux de valeureux Remparts, qui, au bout des 60 minutes de jeu, se sont imposés sur le score de 3-2, marquant aux joueurs de Luc Chauvel quasiment autant de buts que leurs cinq premiers adversaires. Mais durant la rencontre, l'infirmerie s'est remplie de nouveau, puisque Guillaume Mc Sween a du quitter ses coéquipiers en cours de match suite à une blessure au bras causée par un patin adverse.

Frank Spinozzi, avec un effectif réduit, va laisser du champ aux jeunes : "Même si on a des leaders absents, j'ai totalement confiance en ceux qui vont faire le déplacement à Epinal. Aux jeunes de prendre une place plus importante dans cette équipe. On va tout donner collectivement, à l'image des valeurs de cette équipe." Pour palier les blessures, les joueurs bordelais Gaëtant Richard devant le but, Bastien Lemaitre en défense et Louis Vitou en attaque seront du déplacement à Epinal.

Et pour enchaîner après les Drakkars, c'est l'équipe d'Epinal qui se dresse sur la route des Tourangeaux. Après un début de championnat poussif, les joueurs de la cité vosgienne sont allés s'imposer sur la marque de 1-5 sur la glace du Mont-Blanc cette semaine (1-5), après avoir débloqué leur compteur victoire lors du match précédent face à Chambéry (5-0). Dans les rangs spinaliens, on retrouve pas moins de trois anciens Remparts avec la présence de Kévin Altidor, Tomas Nechala et Maxime Ritz.

Le match débutera à 18h05 à Poissompré, l'antre d'Epinal. En cas de victoire avant la fin du temps réglementaire, les Remparts effaceraient les 9 points de retrait au classement.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Les Remparts accueillent le leader Caen

Les Remparts n'ont malheureusement pas pu enchaîner une deuxième victoire de suite samedi soir à Neuilly, en s'inclinant sur le score de 5-3 alors qu'ils menaient au tableau d'affichage à moins de cinq minutes du terme de la rencontre.

Pas le temps de tergiverser pour les Tourangeaux puisque ce n'est ni plus ni moins que le leader du championnat qui se présenter rue de l'Elysée mercredi soir dès 20h. En effet, les Drakkars de Caen sont insatiables en ce début de championnat, puisqu'ils comptent 5 victoires en 5 rencontres, dont deux acquises lors des prolongations. Les joueurs de Luc Chauvel s'appuie qui plus est sur la meilleure défense de Division 1 avec seulement 4 buts encaissés en 5 matchs. Les Caennais s'appuient dans les buts sur Ronan Quemener, ancien international, ainsi que sur le duo défensif composé de Jonathan Janil et Jyri Marttinen. L'offensive est menée par le Canadien Felix Chamberland, auteur de 9 points en 5 rencontres.

Du côté des Tourangeaux, cette nouvelle défaite subie en toute fin de rencontre contre les Bisons ne permet pas de bonifier les deux premiers tiers qu'ils ont passé en tête. C'est donc une équipe dos au mur qui se retrouve contre le leader. Quoi qu'il en soit, les Remparts ne lâchent rien sur la glace malgré des résultats qui se jouent à un rien, trop souvent en leur défaveur.

Le capitaine, Alexis Birolini, revient sur le résultat final à Neuilly et sur la confrontation de demain soir ace aux Drakkars : "Forcément c'est une défaite frustrante car on a su répondre présent lors de ce déplacement à Neuilly qui n'est jamais facile mais on a lâché sur la fin. Ça s'est joué sur des détails. Il faut encore apprendre de ce match pour avancer et travailler sur tout ce qu'il y a de positif. On pense déjà à mercredi pour le match contre Caen. Ce sera un match serré encore une fois, avec une équipe basée sur la défense et très opportuniste. On se prépare comme il faut, on doit être présent et concentré les 60 minutes du match. On devra aussi être encore plus pointilleux sur les détails et les unités numériques."

Le coup d'envoi de la rencontre sera donné à 20h mercredi soir à la patinoire de Tours. Vous pouvez d'ores et déjà acheter vos billets en ligne. Le pass sanitaire ou un test PCR de moins de 72h est demandé pour entrer dans l'enceinte de la patinoire. Venez nombreux soutenir les Remparts, ils ont besoin de vous tous.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
Un déplacement périlleux chez les Bisons

Après leur première victoire acquise samedi dernier face à Chambéry (11-0), les Remparts comptent bien continuer sur leur lancée afin d'engranger de nouveaux points et de continuer à réduire l'écart au classement.

Le match réalisé face à Chambéry a été complet du début à la fin, que ce soit par l'offensive avec 9 buteurs différents, par la défense qui a été solide et n'a jamais paniqué et pour finir par le portier d'un soir, Gaëtan Richard qui a été impassible réalisant un blanchissage par la même occasion.

Les joueurs de Frank Spinozzi auront fort à faire samedi soir avec un déplacement à Neuilly sur Marne, actuel 4e de Division 1. L'équipe francilienne, coachée par François Dusseau a débuté le championnat par trois victoires de rang contre Clermont-Ferrand 8-4, puis à Strasbourg 2-3 et enfin contre Marseille 6-3. Ils se sont en revanche inclinés lourdement à Cholet samedi dernier sur la marque de 6-1. Les Bisons sont la deuxième meilleure attaque du championnat avec 18 buts inscrits, soit une unité derrière les Remparts, qui occupent la tête de ce classement après quatre journées de championnat.

Le coach tourangeau, Frank Spinozzi, est conscient de que la victoire acquise contre Chambéry est libérateur pour ses joueurs : " Tout le monde est soulagé, il y a le sentiment d’être récompensés des efforts fournis. C’est une bonne dose de frustration en moins et un soulagement. Maintenant, il faut savoir confirmer sur les prochains matchs." Les Bisons, adversaires des Remparts demain soir, seront également remontés après la défaite subie à Cholet : "C’est une équipe qui vise le haut de tableau en championnat et dont l’effectif a été construit en fonction. Le revers face à Cholet est un pas de travers mais je ne doute pas que François et son groupe feront tous les ajustements. On s’attend à un très gros défi physique et on sait qu’il y a aussi du patin dans cette formation." Quand à Frank, ce sera un retour dans la patinoire de Neuilly, un endroit qu'il connaît par coeur : "Oui, c’est sûr que ce sera particulier. Personne n’aurait passé 10 ans de sa vie dans un club sans ressentir certaines émotions particulières en revenant. Mais passé ce moment particulier, je serai très vite concentré ensuite sur le match."

C'est donc un match tout particulier qui attend les Remparts et leur coach, demain soir, dès 18h30 à Neuilly sur Marne. Un match qui doit permettre de valider la victoire acquise il y a une semaine, et de continuer le rapprochement au classement, avant d'accueillir mercredi soir les Drakkars de Caen, et de se déplacer à Epinal dans une semaine, dans ce qui pourrait être une semaine décisive pour les Remparts.
DIVISION 1
DIVISION 1
Le retour des Remparts

Après les trois défaites concédées, les Remparts n'ont plus le choix, ils se doivent de remporter ce match, qui est à leur portée si tout ce qu'ils entreprennent se déroule comme prévu. Pour l'occasion, c'est Gaëtan Richard, le back up des Boxers de Bordeaux, qui garde la cage tourangelle ce soir.

Les Remparts n'ont donc pas le choix, et malgré une première alerte sur le but de Richard par l'intermédiaire de Siraudin (4'25), puis une double occasion de Raveau et de Siraudin (8'29), ce sont les Remparts qui trouvent la faille sur un but de Peter Bourgaut bien servi devant le but par Fabien Métais, en supériorité numérique (1-0 à 10'09). La machine est lancée, et alors qu'ils évoluent en infériorité, Fabien Métais se retrouve seul face à Richer et expédie le palet dans la lucarne gauche (2-0 à 15'19). Une avance qui s'accentue encore lorsque Jan Safar trouve lui aussi l'ouverture sur un tir lointain (3-0 à 16'58). Un premier tiers solide de la part des Remparts, tandis que Richard est solide devant son but.

La déferlante des Remparts en attaque ne s'arrête pas en si bon chemin. Dès l'entame du deuxième tiers, l'écart au tableau d'affichage prend de l'ampleur. David Camy-Sarty trouve la faille sur le côté droit du but (4-0 à 21'48), avant que Colin Downey ne reprenne un rebond suite à un tir d'Ayotte (5-0 à 24'31). Les Eléphants changent de gardien, Trillat prenant la place de Richer (25'18). Le festival offensif ne s'arrête pas pour autant pour les locaux puisque Phil Busbacher vient conclure à bout portant entre les jambières du gardien (6-0 à 27'18). Richard devant le filet tourangeau continue son sans faute et réchauffe le public avec un double arrêt (33'57).

Les attaquants tourangeaux continuent leur festival offensif dans la dernière période. Raibon reprend un rebond dès la première attaque (7-0 à 40'15), Mattson glisse le palet à côté du gardien, un premier temps pas confirmée par les arbitres, sa réalisation l'est un peu plus d'une minute après par le corps arbitral (8-0 à 44'10). Msumbu enfonce le clou dans la minute (9-0 à 44'53). Mattson reprend ensuite un rebond dans la masse de joueurs présent devant le but (10-0 à 58'01), avant que Métais marque le dernier but de la soirée peu avant la fin du match (11-0 à 59'50).

C'est donc une soirée faste pour les Remparts qui accomplissent un match complet sur tous les points. L'attaque a été prolifique, la défense solide et le portier d'un soir, Gaëtan Richard réalise un blanchissage. Au classement, les Remparts sont toujours derniers, mais ils totalisent dorénavant -6 points.
DIVISION 1
DIVISION 1

La composition face à Chambéry

L'infirmerie tourangelle, qui comptait déjà la présence du gardien Sébastien Raibon et du défenseur Alex Pisarik, se remplit d'un nouveau pensionnaire, l'attaquant Alexis Crosnier. Un coup dur supplémentaire à digérer pour l'équipe.

Il est remplacé dans le groupe des 20 par un jeune Tourangeau, Raphaël Peltier, qui avait déjà fait quelques apparitions dans le groupe tourangeau la saison dernière.

Grande première, par ailleurs, la présence dans le groupe du jeune gardien des Boxers de Bordeaux Gaëtan Richard. Gaëtan fait partie des joueurs bordelais qui peuvent jouer à Tours dans le cadre des licences bleues.

A ce soir pour le match et cette soirée Halloween qui s'annonce bouillante.

#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1
DIVISION 1
Venir à bout de ses vieux démons

Pour le compte de la 4e journée de Division 1, les Remparts accueillent ce samedi les Eléphants de Chambéry, pour enfin débloquer leur compteur point et décrocher une victoire qui lancerait enfin une saison qui, jusqu'à présent, ne reflète pas l'énergie dépensée et l'envie des joueurs sur la glace.

Après trois journées, les Tourangeaux ont essuyé trois revers, sans toutefois avoir démérité sur la glace. Des courtes défaites, certes, mais qui empêchent pour le moment les hommes de Frank Spinozzi de rattraper leur retard au classement, puisqu'ils comptent toujours 9 points de retard sur l'avant dernier, Clermont-Ferrand. Lors des deux premiers matchs l'attaque n'était pas en réussite. Puis, lors du revers subi à Montpellier samedi dernier, c'est cette fois-ci la défense qui a pêché, alors que le réveil offensif a eu lieu dans le dernier tiers, les Remparts remportant la dernière période sur le score de 2-5 à Montpellier. C'est donc sur ce tiers que les Tourangeaux vont devoir s'appuyer pour défier Chambéry.

Les Eléphants sont actuellement 10es au classement avec une victoire acquise en trois rencontres jouées. Les deux défaites ont été concédées face à Dunkerque pour la journée inaugurale (3-4) et contre Mont-Blanc, les actuels deuxièmes (2-5). La victoire acquise l'a été sur la glace de Marseille, l'un des favoris de ce championnat de Division 1, sur un score sans appel de 2-5. Il faudra donc se méfier de cette équipe alpine qui voudra une nouvelle fois s'imposer loin de ses terres.

L'entraîneur Frank Spinozzi confirme ce qu'il atend de son équipe durant le match : "On doit continuer à travailler dans notre zone défensive en priorité et aussi en avant du but. Les gars doivent prendre confiance lors de la rencontre, ils travaillent beaucoup pour cela durant la semaine."

A noter que le gardien Sébastien Raibon, ainsi qu'Alex Pisarik en défense et Alexis Crosnier en attaque seront absents demain soir.

Le coup d'envoi sera donné à 20h à la patinoire de Tours. Vous pouvez acheter vos billets directement en ligne. Pour ce match spécial Halloween, un concours de déguisement est organisé avec deux lots à remporter (2 places pour le prochain match à domicile ou 2 tickets accès piscine et espace détente au centre aquatique du Lac). Venez nombreux soutenir les Remparts pour la quête de la première victoire de la saison.

#TousRemparts #EcrireLHistoire
DIVISION 1
DIVISION 1
DIVISION 1

La composition à Montpellier

Avec les absences confirmées, comme mercredi face à Angers, de notre gardien Sébastien Raibon et de notre défenseur Alex Pisarik, c'est le même groupe qui se déplace à Montpellier à l'exception de Kevan Lévêque qui retrouve sa place dans l'effectif. C'est avec ces 20 guerriers qu'il faudra aller chercher les 3 points de la victoire, et retrouver de l'allant offensif.

On attend l'ouverture du compteur buts de nos attaquants, seul Peter Bourgaut a pour l'instant trouvé le fond des filets, en plus du défenseur recrue Guillaume McSween.

#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1
DIVISION 1

Le temps de la récolte

Nos Remparts n'ont pas démérité depuis le début de saison, leur engagement est total et leurs efforts permanents. Mais pour l'instant, les résultats ne sont pas (encore) au rendez-vous.

Avec le lourd fardeaux des 9 points de pénalité, la marge de manoeuvre est très fine pour notre équipe, et le déplacement à Montpellier, face à une équipe que l'on attend plutôt en deuxième moitié de classement, présente tout du rendez-vous incontournable.

Il faut prendre des points, vite, pour prendre un élan positif et commencer à grignoter le négatif au classement. Face à Angers, en coupe mercredi, nos Remparts ont travaillé fort leur secteur défensif, mais là c'est surtout l'attaque que l'on attend de voir décoller.

Pour notre coach : " Il y a une forme d'urgence à prendre des points, le déclic doit se faire par l'offensive désormais. Contre Angers, j'ai vraiment apprécié la prestation de joueurs comme JP Fontaine notre gardien, David Camy-Sarty qui confirme son potentiel et Mathieu Ayotte qui est exemplaire sur la glace. Tout n'est pas à jeter, il y a du positif sur lequel s'appuyer. "

Début du match à 20 h, à regarder sur Fanseat à ce lien ou, encore mieux, confortablement installé chez notre partenaire L'Etape 84 qui retransmet tous nos matchs à l'extérieur. Le combo idéal avec une belle assiette et un verre.

#TousRemparts #OnALesCrocs

COUPE DE FRANCE
COUPE DE FRANCE
Les Ducs étaient trop forts

Nouvelle saison, nouvelle version du derby entre les Remparts et les Ducs. Un match qui parait avant le coup d'envoi "démesuré" tant les Angevins réalisent un début de saison idéal en occupant la deuxième place de la Ligue Magnus à l'heure actuelle.

Les Ducs ne laissent aucune chance aux Remparts dès le début de la rencontre. La possession du palet est angevine, et dès la deuxième minute le compteur but s'ouvre. Guenther dévie un tir de Dusseau qui trompe Fontaine, présent devant le filet (0-1 à 1'57). Les Tourangeaux n'inquiètent pas Cowley, le portier des Ducs, au contraire de son homologue tourangeau qui voit les tentatives angevines se multiplier. Les Ducs doublent la mise logiquement sur un tir de Kevin Dusseau (0-2 à 16'06).

La main mise sur le match est toujours angevine. L'écart se creuse au tableau d'affichage avec deux réalisations après la mi tiers. Halley dans un premier temps en supériorité numérique trompe Fontaine (0-3 à 36'41), suivi de Torquato qui s'y prend à deux fois pour trouver le chemin des filets (0-4 à 36'41). La meilleure tentative des Remparts intervient en supériorité sur un tir de Mc Sween dévié par le bouclier de Cowley (39'36).

Comme pour les deux premières périodes, les Ducs contrôlent le palet, les Tourangeaux devant se contenter de patiner après le palet. Sur une phase offensive posée devant le but des Remparts, Serer trouve l'ouverture sur un service de Giroux (0-5 à 53'57). Suite à une sortie de Fontaine pour intercepter un palet, la relance de son défenseur est interceptée, Giroux sert Halley seul devant la cage vide (0-6 à 58'05).

La marche était trop haute pour les Remparts ce soir, tant les Ducs ont maîtrisé le palet tout au long de la rencontre. Il faudra maintenant se mobiliser pour le déplacement prévu samedi à Montpellier pour débloquer le compteur au classement de la Division 1.
COUPE DE FRANCE
COUPE DE FRANCE
COUPE DE FRANCE
Un match de gala

C'est un véritable match de gala qui attend les Remparts ce mercredi soir à 20 h à la patinoire de Tours avec la réception des Ducs d'Angers, actuels deuxièmes de la Ligue Magnus, pour le compte des 16es de finale de la Coupe de France.

Les Ducs sont actuellement classés deuxièmes de la Ligue Magnus avec 18 points en 7 rencontres disputées (6 victoires et 1 défaite). Les statistiques collectives des Angevins sont tout bonnement impressionnantes : 26 buts marqués pour seulement 11 encaissés, et uniquement 40 minutes de pénalités concédées, soit l'équipe la moins pénalisée du championnat. Autant dire que les Ducs ne font pas de cadeau en ce début de saison.

L'effectif d'Angers est notamment composé des attaquants canadiens Danick Bouchard et Tommy Giroux, actuels co-meilleurs pointeurs de l'équipe avec 7 points, ainsi que des défenseurs Patrick Coulombe, qui entame sa 5e saison en Anjou, et de l'international français Kevin Dusseau. Le portier américano-canadien Evan Cowley, arrivé cet été, fait également le job avec un blanchissage réalisé et une moyenne de buts encaissés par match de 1,34.

Du côté des Remparts, après les deux défaites subies en ce début de saison et avec un manque de réussite devant le but adverse, ce match servira à préparer la suite du championnat tout en jouant sa chance à fond. Devant le filet, ce sera Jean-Philippe Fontaine qui sera positionné en dernier rempart, tandis qu'en défense Alex Pisarik est incertain.

Le coup d'envoi de la rencontre sera donc donné à 20 h à la patinoire de Tours ce mercredi. Vous pouvez acheter dès à présent vos billets. Le tarif est de 5 € pour les enfants de 6 à 12 ans et de 12 € en plein tarif.
DIVISION 1
DIVISION 1
DIVISION 1
Défaite malgré la fête

Le public tourangeau est venu en nombre pour ce premier match de la saison de Division 1, dans l'opposition face au Mont-Blanc. L'occasion après une année compliquée de retrouver son équipe dans un match officiel.

Le premier tiers voit les Remparts mettre de l'intensité dans la rencontre, dès l'entame, avec une première occasion signée Alex Pisarik (0'30). Les Yétis suivent le même chemin et après une première tentative de Bastien Zago au deuxième poteau (2'43), c'est sur une action rapide qu'ils ouvrent la marque par l'intermédiaire d'Alexandre Renaud, idéalement servi par Bruno Zabis après un une deux qui prend de vitesse la défensive tourangelle et qui prend Sébastien Raibon à contre pied dans sa glissade (0-1 à 4'26). Les Tourangeaux ne lâchent rien et après un 5 contre 3 stérile, Peter Bourgaut, placé à la pointe voit son tir heurter la transversale du but gardé par Victor Goy (16'17). Le réalisme du Mont-Blanc a pris le dessus sur les occasions tourangelles en ce premier tiers.

L'intensité imposée par les deux formations est toujours présente. Devant sa cage Sébastien Raibon réalise un gros match, s'interposant à bout portant (26'30), avant de réaliser un triple arrêt lors d'une remontée de palet rapide du Mont-Blanc (31'44). De leur côté les Remparts poussent pour égaliser. Mathieu Ayotte part en échappée et se voit fauché lors de sa tentative (32'00). Ceci n'est que partie remise, puisque l'égalisation tant attendue par le public tourangeau arrive lors d'un deux contre un, Julien Msumbu sert parfaitement Peter Bourgaut sur sa gauche pour enfin prendre à défaut le portier adverse (1-1 à 35'20). La patinoire est en ébullition.

Dans ce dernier tiers les Yétis pensent reprendre les devants au tableau d'affichage mais l'arbitre en décide autrement. Leif Mattson détourne le palet dans son propre but, un joueur adverse étant sans doute dans le slot au moment de l'action pour gêner Sébastien Raibon (44'47). Un répit de courte durée pour les locaux puisque les Yétis reprennent les devants en supériorité par l'intermédiaire d'Eric Leger sur une assistance d'Alexandre Renaud (1-2 à 47'24). Un écart qui se creuse une minute plus tard, malgré des arrêts de Sébastien Raibon, Bruno Zabis trouve la faille (1-3 à 48'55). En tentant le tout pour le tout en sortant son gardien, le coach tourangeau veut recoller au score, mais sur une perte de palet, Bruno Zabis enfonce le clou en scellant la marque définitivement dans une cage vide (1-4 à 59'27).

Malgré une bonne prestation d'ensemble, les Remparts s'inclinent sur le score de 1-4 face au Mont-Blanc. Le public tourangeau est venu en nombre ce soir pour cette rencontre. Au niveau comptable la soirée n'est pas idéale pour les Remparts qui ne réduisent pas l'écart sur les équipes de bas de tableau.
DIVISION 1
DIVISION 1
DIVISION 1
La composition contre Mont-Blanc

Grâce à ce visuel préparé par notre partenaire ARJ Com et notre équipe de communicatoin, prenez connaisssance de la composition d'équipe de nos Remparts pour le match de ce soir, qui voit Tours affronter le Mont-Blanc de Julien Guimard et Charles Lamblin.

Notre recrue à l'attaque Leif Mattson va disputer son premier match de D1. Tout juste qualifié, le voici officiellement un Rempart.
DIVISION 1
DIVISION 1
DIVISION 1

Un match crucial

Les Remparts disputeront leur premier match officiel de la saison à la patinoire de Tours ce samedi, à 20 h, avec la réception de l'équipe du Mont-Blanc, déjà un match capital dans la saison du club tourangeau.

Après une défaite inaugurale sur le plus court des écarts (2-1) chez les Albatros de Brest, notamment du fait du portier Jiri Blazek, auteur d'une grande prestation, les joueurs de Frank Spinozzi n'ont déjà plus le choix lors du deuxième match de championnat. Avec les points de retard infligés au classement cumulés à la défaite inaugurale, il n'y a pas d'autre alternative que de signer les trois points à l'issue de cette rencontre.

Pour cela, il faudra prendre le dessus sur une formation bien connue maintenant du club tourangeau puisqu'ils s'affrontent depuis plusieurs saisons maintenant, mais également parce que le coach des Yétis n'est autre que Julien Guimard, l'entraîneur des Remparts la saison passée. Lors de la première journée, le Mont-Blanc s'est imposé en toute fin de rencontre face aux Dogs de Cholet (3-2).

Le coach tourangeau décrit l'état d'esprit de son équipe à l'amorce de ce match à domicile ainsi que du résultat du match à Brest : "On a tous hâte de jouer devant nos supporters, on n’arrête pas d’en parler entre nous. La défaite à Brest nous a fait mal car on connaît l’urgence de la situation et on veut tout faire pour disputer les play-offs à la fin de la saison. L’esprit d’équipe et l’effort sont incroyables malgré la défaite. Les joueurs sont exemplaires à l’entraînement. Je suis très fier de leurs professionnalisme."

Frank Spinozzi en est donc convaincu, cette rencontre sera déterminante pour la suite de la saison des Remparts. Sans plus attendre, la seule possibilité d'assister à cette rencontre est de réserver sa place en ligne en vous rendant sur la billetterie du match Tours - Mont-Blanc.

Nous vous rappelons que le pass sanitaire est obligatoire pour rentrer dans l'enceinte de la patinoire, et qu'une fois à l'intérieur le masque n'est pas obligatoire.

#TousRemparts #EcrireLHistoire

DIVISION 1
DIVISION 1
DIVISION 1

Que de frustration !

Malgré un match de très bonne facture, et une domination sur la majorité de la rencontre, notamment au chapitre des tirs, nos Remparts s'inclinent en Bretagne sur la plus petite des marges, 2-1.

Supérieurs en premier tiers, nos Remparts n'ont pas su trouver la faille face à un fantastique Jiri Blazek devant le filet des Albatros. Au contraire, la recrue star brestoise Kubalik a signé un doublé en tiers médian, frappant sur deux supériorités numériques.

En dernier tiers, notre équipe mettait toutes ses forces dans la bataille et Guillaume McSween obtenait enfin la récompense du travail collectif de qualité en marquant, assisté d'Alex Pisarik et Mathieu Ayotte. Hélas, ce sera la seule fois où nos Remparts trouvaient l'ouverture.

Malgré cette copie très satisfaisante, le résultat n'est pas au rendez-vous. Il faudra qu'il le soit dès samedi face au Mont-Blanc, et ce peu importe la manière. Ne manquez pas l'ouverture de la saison dans notre arène, coup d'envoi à 20 h et billetterie uniquement en ligne.

DIVISION 1
DIVISION 1
DIVISION 1

Composition de l'équipe

Découvrez la composition du groupe tourangeau qui part défier Brest, ce soir à 20 h. Les infos : retours en défense d'Alex Pisarik et d'Alexis Sansfaçon, absents à La Roche. Fabien Métais évoluera avec eux à l'arrière, tandis que Mathieu Buttin fait le chemin inverse et jouera en attaque. Un secteur où manque Leif Mattson, pas encore qualifié, et Kevan Lévêque qui a décidé de ne pas disputer la saison de D1.

DIVISION 1
DIVISION 1
DIVISION 1
Lancer la saison de la meilleure des manières

Le championnat de Division 1 débute ce week-end. Après un premier tour de Coupe de France bien négocié à La Roche-sur-Yon, les Remparts vont effectuer un déplacement chez les Albatros de Brest.

Les Brestois, contrairement aux Tourangeaux, ont eu seulement deux matchs amicaux avant la reprise officielle de la compétition. Deux résultats serrés avec au final une courte défaite à Nantes (5-4) suivie d'une victoire arrachée sur la glace tourangelle (2-3) il y a un peu moins de deux semaines, grâce notamment à un doublé de Mathieu Tremblay, l'ancien Rempart.

Depuis, les Albatros, entraînés par Claude Devèze qui connaît bien le club tourangeau pour y avoir joué puis coaché, se sont qualifiés pour le deuxième tour de la Coupe de France en s'imposant lors de la prolongation à Cholet sur la marque de 4-5.

De leur côté, les Remparts, suite au camp d'entraînement intense, ont repris un rythme "normal" entre les entraînements la semaine et les matchs le samedi. La victoire acquise en Vendée la semaine dernière, certes face à un pensionnaire de Division 3, a permis de partir sur une spirale positive avec d'aller défier les Albatros.

En ce qui concerne l'effectif à disposition du coach ainsi que de la semaine qui vient de s'écouler, le coach Frank Spinozzi nous fait le point : "Tous les joueurs devraient être présent sauf Leif Mattson pour un problème de licence. Notre exécution semble meilleure depuis deux semaines et surtout il y a moins de fatigue. Certains exercices réalisés durant les entraînements ont été faits en conséquence d'une grande glace, ce qui est le cas à Brest."

C'est donc au Rïnkla Stadium de Brest, à 20h, que les Remparts débuteront leur championnat. Une victoire d'entrée de jeu serait la bienvenue pour combler les points de pénalités subis au classement et ainsi rattraper une partie du retard.
COUPE DE FRANCE
PREMIER TOUR
PREMIER TOUR
Nos Remparts se lancent en coupe

Après une série intense de matchs amicaux, où les Remparts n'ont pas été ménagés physiquement avec un camp d'entraînement et l'enchaînement des déplacements notamment, il est grand temps d'entrer dans le vif du sujet avec le premier match officiel de la saison.

Avec une reprise du championnat décalée au 9 octobre, suite aux possibles incertitudes liées à la Covid, c'est donc par le premier tour de la Coupe de France que la saison 2021-2022 débute. Au programme, un déplacement en Vendée chez le Hogly de La Roche-sur-Yon, pensionnaire de Division 3, ce samedi, avec un coup d'envoi qui sera donné à 19 h.

Contrairement aux Remparts, les Vendéens, coachés par Juraj Ocelka depuis plusieurs saisons, ont débuté leur championnat le week-end dernier avec un déplacement à Orléans et une victoire sur le score sans appel de 7-1. Quatre joueurs ont marqué deux points ou plus au cours de cette victoire : Kamil Rajnoha, Sébasien Nimer et Andrew Donald, tous les trois avec 2 points, et le meilleur pointeur de la soirée Bohus Farkasovsky avec 3 points.

Du côté des Remparts, le coach Frank Spinozzi s'attend à un match où son adversaire ne voudra rien lâcher et où ses joueurs devront être appliqués comme il nous le dit : "J'attends des joueurs qu'ils soient travailleurs et volontaires, qu'on soit capables de jouer un bon match malgré les blessures. Je veux aussi que l'équipe respecte les systèmes de jeu ainsi que ce qu'on a mis en place sur les unités spéciales. Il faut faire attention à toutes les équipes qu'on rencontre, même un pensionnaire de Division 3. Je ne connais pas assez La Roche-sur-Yon pour me faire une idée sur eux mais ils vont vouloir gagner autant que nous."

Le décor est planté, place au jeu ! Les Remparts ont soixante minutes pour lancer leur saison de la meilleure des façons, avant de se déplacer le 9 octobre à Brest pour l'ouverture du championnat de Division 1.
DIVISION 1
DÉPARTS
DÉPARTS
Merci Alex et Kostas

Comme annoncé par Frank Spinozzi précédemment, il fallait encore faire des choix difficiles pour affiner l'effectif de nos Remparts pour la saison de D1.
Notre coach a fait ses choix, avec les départs de l'attaquant canadien Alexandre Renaud et du défenseur lituanien Kostas Gusevas.

Nous souhaitons à Alex et Kostas tout le meilleur pour la suite de leur carrière, et les remercions pour leur investissement au cours de ce camp de préparation.

Pour nos Remparts, prochain rendez-vous mercredi à Neuilly. Puis la campagne de présaison se terminera par deux matchs : le premier sur la glace d'Epinal samedi, puis le lendemain dimanche face à Brest, sur notre glace de Tours avec un coup d'envoi prévu à 19 h 15.

#TousRemparts #EcrireLHistoire