LES REMPARTS DE TOURS

Club de hockey-sur-glace de Tours
  • Contact
    02 47 61 72 83

Nos Actus

INTERVIEW

Peux-tu te présenter aux supporters des Remparts de Tours ?

Je m’appelle Valerian Mathieu, j’ai 20 ans, ancien joueur de Strasbourg, attaquant centre ou ailiers droit.

Afin que les supporters des Remparts de Tours te connaissent un peu mieux, peux-tu nous dire quel type de joueur tu es ?

Je pense être un joueur avec beaucoup de technique, mais je pense être surtout un buteur.

Quel tempérament as-tu sur la glace et dans le vestiaire ?

Je suis très détendu dans le vestiaire, copain avec tout le monde et toujours dans l’entraide.
Sur la glace je déteste perdre le palet et je lâche rien jusqu’à la fin toujours positif, autant dans la défaite que la victoire.

Ton physique est-il une force ou une faiblesse selon toi ?

Mon physique paraît faible mais j’ai énormément d’équilibre et je suis solide sur les patins. Je suis grand et avec un peu de travail, mon physique est une force.

Pourquoi avoir choisi de rejoindre Tours ?

Après avoir été contrôlé positif, Rodolphe m’a appelé et il voulait que je vienne m’entraîner à Tours, trouver un travail et signer pour cette année. Je savais donc que c’était du sérieux et que je pouvais avoir confiance et donc me sentir bien dans cette équipe.

La décision a-t-elle été facile à prendre ?

La décision a donc été très facile pour moi et cela c’est fait très rapidement.

Quelle image a le club des Remparts de Tours vu de l’extérieur ? 

Ce que je sais des Remparts de Tours, c’est qu’il y a une grosse ambiance, de bons entraîneurs et que c’est une bonne organisation. C’est un bon club de D1 que l’on m’a conseillé plusieurs fois.

As-tu des objectifs personnels et collectifs cette saison ?

La première chose, c’est de retrouver mon niveau. 
Finir dans les meilleurs attaquants de D1 et surtout la première place du classement et le gagnant de la coupe ! 

Un dernier mot pour les fans ?

J’espère que vous allez tous être présents pour nous encourager et faire un maximum de bruit, venez nombreux !

À bientôt #71

CREDIT PHOTO : JEAN-CHRISTOPHE SIMONIN